Filippo Magnini, deux fois champion du monde du 100 m nage libre, fait l’objet d’une enquête ouverte l’agence antidopage italienne (Nado) pour « usage ou tentative d’usage de produits dopants », rapportent vendredi les médias italiens.

 

 

Magnini et Michele Santucci, un autre nageur doivent être entendus dans les jours à venir par les enquêteurs de la Nado. Une enquête ouverte après une procédure visant Guido Porcellini, un médecin nutritionniste accusé de trafic de produits dopants. La Gazzetta dello Sport explique que le dossier du nageur de 100 m est pour le moment au point mort, faute de preuves de la part de la police. « Je considère que ces vérifications de la part de la Nado sont une obligation liée à l’enquête pénale sur Porcellini. Les enquêteurs ont déjà établi que j’étais étranger à ces faits. Soyons clairs, s’il vous plaît », a écrit Magnini sur son compte Twitter peu après l’annonce de l’ouverture de cette
procédure.

 

Ce dernier est âgé de 35 ans et a été champion du monde sur 100 m nage libre en 2005 et 2007 et est un sportif reconnu en Italie.