Moto - Le Dakar

Barreda pénalisé, Benavides vainqueur sur tapis vert

L'Argentin Kevin Benavides (Honda), 2e derrière son coéquipier Joan Barreda Bort, a finalement été déclaré vainqueur de la 3e étape du Dakar, 663 km entre Termas de Rio Hondo et Jujuy, dans le nord-ouest de l'Argentine, après une pénalité infligée à l'Espagnol. En 2 h 31 min 03 sec, Benavides a donc devancé un autre pilote Honda le Portugais Paulo Gonçalves, 2e à 26 sec, le Français Antoine Meo (KTM), complétant le podium, à 27 sec du vainqueur.

Barreda Bort a parcouru les 190 kilomètres de la spéciale, une nouvelle fois raccourcie en raison des conditions météo difficiles empêchant encore le déploiement du dispositif de sécurité aérien nécessaire à la course, en 2h 30 min et 37 sec. La spéciale devait initialement compter 314 kilomètres. Mais il a ensuite écopé d'une pénalité d'une minute pour excès de vitesse, ce qui l'a relégué au 5e rang, à 34 sec de Benavides. Antoine Meo (KTM), quintuple champion du monde d'enduro et qui dispute son premier Dakar, a donc signé son premier podium.

Au classement général, le Slovaque Stefan Svitko (KTM), 4e de l'étape, a pris la tête avec 34 sec d'avance sur Benavides, Barreda Bort étant troisième à 46 sec.





Sport-Kiff.com, la boutique du sport
Partenaire officiel de Sport.fr




à lire aussi

Buzz sport

Giroud fait taire les critiques Equipe de France

Giroud fait taire les critiques

Double buteur lors de la victoire des Bleus au Luxembourg (1-3), Olivier Giroud a confirmé son profil de "résistant de l'équipe de France". A l'heure de la jeunesse qui explose dans notre pays au niveau du secteur offensif, le canonnier de 30 ans reste présent dans la liste de Didier Deschamps malgré les difficultés qu'il rencontre avec son club d'Arsenal. Son atout principal ? Lorsqu’il est sur le terrain avec la sélection, l’attaquant des Gunners est toujours décisif.