Le pilote Anthony Delhalle, champion du monde en titre d’endurance et membre du Suzuki Endurance Racing Team (SERT), est mort jeudi des suites d’un accident sur la piste de Nogaro.

Il a pris un virage trop large, la roue arrière est allée dans l’herbe alors qu’il a beaucoup plu dernièrement. La moto s’est couchée, a fait plusieurs pirouettes, il est tombé lourdement sur la tête et s’est fracturé les cervicales, a déclaré à l’AFP le directeur général du circuit, Caroline Diviès.

La moto ne présentait aucun défaut technique. Anthony est tombé comme cela arrive si souvent dans notre sport, a raconté pour sa part sur sa page Facebook Christophe Guyot, l’ancien pilote et actuel team manager du GMT94, concurrent du SERT. Sa moto est partie dans l’herbe et a fini sa trajectoire bien loin du pilote. Il n’a rien percuté, ni mur, ni moto. Après avoir roulé dans l’herbe, Anthony ne se relèvera pas d’une rupture des cervicales, a-t-il poursuivi.

Delhalle, 35 ans, a contribué l’an dernier au 15e titre mondial du SERT aux côtés de Vincent Philippe et Etienne Masson, sa cinquième couronne à titre individuel (2011, 2012, 2013, 2014 et 2016). Il avait également remporté le Bol d’Or en 2011 et 2016 et les 24 Heures du Mans en 2014 et 2015.