Handisport - Jeux Paralympiques 2012

Les athlètes demandent plus de médiatisation

"L'investissement de chaque athlète est total. On a tous fait beaucoup de sacrifices pour en arriver là", explique Orianne Lopez, amputée d'une jambe et qui se prépare à courir le 100 m à Londres (29 août-9 septembre). La jeune femme de 23 ans s'entraîne 16 heures par semaine en plus de ses études de médecine.

Assia El'Hannouni, porte-drapeau de la délégation française à Pékin, vise, elle, 3 médailles d'or (100 mètres, 200 mètres et 400 mètres) dans les trois disciplines dans lesquelles elle concoure.

Tous les athlètes regrettent que les épreuves des Jeux paralympiques ne soient que très peu diffusées sur les télévisions françaises. "On est des sportifs à part entière, on fait des performances et pourtant on se retrouve avec seulement quelques diffusions tard le soir et aucun direct, alors que le public est demandeur, c'est regrettable", déclare Assia El'Hannouni. "Ce manque de retransmission télévisée nous attriste beaucoup. C'est un peu comme si on nous disait qu'on ne le méritait pas", déplore Orianne Lopez.

Lors des précédents Jeux paralympiques, la France avait fini 12e au classement des médailles, elle ambitionne cette fois d'arriver 9e.




Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

Sport.fr TV


RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

[*BLOC5*]

Buzz sport

Les 4 chiffres du début de saison raté du PSG Ligue 1

Les 4 chiffres du début de saison raté du PSG

Tenu en échec par Montpellier au Parc des Princes samedi (0-0), le PSG a terminé l'année sur une note négative. Et laissé l'OM s'emparer du titre de champion d'automne à la faveur de son succès contre Lille (2-1), le lendemain. Si la situation comptable du PSG est loin d'être désespérée, le bilan de passage des champions en titre après 19 journées est clairement décevant. Voici quatre statistiques qui attestent du mauvais début de saison parisien.