La France, championne du monde en titre, a été versée dans le groupe B de l’Euro 2018 (12-28 janvier en Croatie) avec notamment la Norvège, finaliste du dernier Mondial, la Croatie ayant pour adversaires la Suède, la Serbie et l’Islande.

Les Français, seulement 5e de l’Euro 2016, évolueront à Porec, en compagnie du Belarus, de l’Autriche et de la Norvège. « Le tour préliminaire sera une première marche à franchir avec notre équipe en reconstruction, a réagi Didier Dinart. La Norvège est notre éternel adversaire ; nous sommes très souvent amenés à nous rencontrer. Vice-champion du monde, c’est une équipe de qualité. Les Autrichiens sont quant à eux toujours très cohérents dans ce qu’ils proposent, c’est un adversaire difficile. La Biélorussie est une équipe atypique qu’il faut prendre sérieusement en considération. Par ailleurs, notre groupe (B) croise avec le groupe A lors du tour principal ; les équipes que nous sommes susceptibles de rencontrer nous ont déjà posé problème : la Suède lors du quart de finale du championnat du monde est un bon exemple. Enfin, les Croates seront à domicile et pourront ainsi facilement imposer leur rythme à leurs adversaires. »

De son côté, l’Allemagne, championne d’Europe en titre, se retrouve dans le groupe C avec la Macédoine, le Monténégro et la Slovénie, tandis que l’Espagne, une autre place forte du handball européen, est dans le groupe C avec le Danemark, champion olympique de Rio en 2016, la République Tchèque et la Hongrie.

Groupe A: Croatie, Suède, Serbie et Islande
Groupe B: France, Norvège, Belarus et Autriche
Groupe C: Allemagne/tenante, Macédoine, Monténégro et Slovénie
Groupe D: Espagne, Danemark, République Tchèque et Hongrie