L’Equipe de France de handball féminine est devenue championne du monde en battant la Norvège 23-21 en Allemagne, dans un match très serré. Les Françaises ont réalisé le match parfait, et remportent leur première couronne mondiale depuis 2003.

Une dernière parade salvatrice et toute l’équipe explose de joie. L’équipe de France féminine de handball est devenue championne du monde ce dimanche en battant la Norvège (23-21). Aux termes d’un match haletant et serré de bout en bout, les joueuses d’Olivier Krumbholz ont terrassé une équipe que tout le monde qualifiait « d’imbattable ». Contre cette Norvège, championne du monde en titre et championne d’Europe en titre, les Bleues ont été très solides en défense, à l’image de leurs deux gardiennes, et sont sorties victorieuses d’un combat de gladiateur(e)s.

Le handball Français domine le monde

À la pause, les deux équipes étaient déjà proches l’une de l’autre, mais c’est les françaises, qui par ailleurs ont pris le meilleur départ (2-0 dès le début), qui menaient 11-10 après 30 minutes. Au retour des vestiaires, rien pourtant n’était fait, les coéquipières d’Alison Pineau qui ont pris leurs responsabilités en attaque comme en défense, n’ont rien lâché malgré le retour des norvégiennes affamées en seconde période. L’affiche de cette finale, qui était la même que celle gagnée par l’équipe de France masculine, fin janvier à Paris a connu la même issue. Pour la deuxième fois après l’URSS en 1982, une même équipe possède le titre mondial chez les filles et chez les garçons en handball : l’équipe de France.