Handball - JO 2012

Onesta : "La sensation du travail bien fait"

Onesta :

"On savait que ça se jouerait dans la durée, a expliqué l'entraîneur des Experts. Il fallait beaucoup de maîtrise et d'expérience pour ne pas s'affoler et toujours garder deux ou trois buts d'avance."

Le succès de Londres s'est peut-être construit en janvier dernier. Onesta est revenu sur l'épisode de l'Euro dont il s'est servi pour préparer les Jeux. "J'ai préféré abandonner l'Euro pour que la leçon qui en ressorte soit douloureuse, a-t-il indiqué. Je savais que si on ne sortait pas endoloris de cette aventure qu'on avait mal préparée et mal gérée, on serait forcément en danger la fois d'après."

A la fin du match contre la Suède, l'entraîneur français s'est montré mesuré dans l'expression de sa joie d'avoir gagné un titre. Une attitude qui a pu surprendre mais que l'homme explique simplement. "C'est une émotion contenue, maîtrisée, dit-il. L'explosion, c'est quand c'est une délivrance. Là, c'est une construction progressive. On ne s'est vengé de rien, on est juste arrivé au bout de ce qu'on s'était promis. Si ça avait été impensable, peut-être, mais nous on a toujours cru qu'on pouvait le faire. C'est la sensation du travail bien fait."




Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

Sport.fr TV


RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport