Un oubli qui coûte cher

Golf / USPGA

Un oubli qui coûte cher
Photo ANDREW REDINGTON

Un oubli qui coûte cher

Lundi 16 août 2010 - 9:18

Pour avoir oublié les consignes, Dustin Johnson a reçu une pénalité qui l'a exclu du barrage pour la victoire dans l'USPGA, quatrième et dernière levée des tournois du Grand Chelem. L'Allemand Martin Kaymer l'emporte finalement sur Bubba Watson. Au classement mondial, Tiger Woods reste en place au 1er rang.

Ex-vainqueur de l'Open de France de golf, Martin Kaymer fait désormais partie des lauréats du Grand Chelem après son titre à l'USPGA. L'Allemand de 25 ans l'a emporté d'un rien face à Bubba Watson sur l'étrange parcours de Whistling Straits, près du lac Michigan. A égalité après les 72 trous de compétition (277 coups, -11 sous le par), les deux hommes ont disputé un play-off en trois trous. Au dernier (N.18, par 4), l'Allemand s'est payé le luxe de finir sur un bogey et d'empocher quand même la victoire, son adversaire rendant dans le même temps un double bogey... Au troisième et dernier trou de prolongation, Watson a signé son arrêt de mort en envoyant son deuxième coup dans l'eau. "J'ai eu un mauvais élan. Tu ne peux pas être fâché contre un mauvais élan, a répété Watson. Je ne ferais rien de différent si j'en avais l'opportunité." Kaymer rejoint l'Ecossais Graeme McDowell (US Open) et le Sud-Africain Louis Oosthuizen (Open de Grande-Bretagne) au rang des vainqueurs de Grand Chelem pour la première fois cette saison. L'Américain Phil Mickelson avait remporté son 4e titre en Grand Chelem en s'adjugeant le Masters en avril.

Plus que la victoire de Kaymer peut-être, le fait marquant de cette dernière journée a été la pénalité infligée à Dustin Johnson. L'Américain a été sanctionné après sa fin de parcours pour avoir posé son club sur le sable à l'adresse avant une sortie de bunker sur le trou N.18. Cette pénalité, qui lui fit terminer le dernier tour en 73 coups (+1), l'évinça du même coup du play-off... Comme le bunker était très loin du fairway, au milieu des spectateurs, Johnson a pensé que les règles ordinaires d'un obstacle de sable ne s'appliquait pas. "Cela ne m'a pas traversé l'esprit que c'en était vraiment un obstacle", a indiqué Johnson. Il y a tellement de bunkers sur le parcours (Whistling Straits en compte près de 1.000, un record) que les officiels ont fait afficher des notices dans le vestiaire pour expliquer que les zones de sable, même situées derrière les cordes et même foulées par des spectateurs, devaient être considérées comme des bunkers et donc comme des obstacles.

Une semaine après la pire prestation de sa carrière, à Akron (+18, à 30 coups du vainqueur et sans un tour dans le par), le N.1 mondial Tiger Woods a fini à la 28e place ex aequo, bouclant la compétition sur un dernier tour au-dessus du par (73). Seule consolation, il conserve sa place de N.1 mondial, Phil Mickelson, qui aurait pu la lui contester, ne terminant qu'à la 12e place.

Enfin, Grégory Bourdy termine au 58e rang avec un total de 291 après une dernière carte de 76, sa plus mauvaise prestation de la semaine.





Le sport en direct sur votre mobile


Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr


Classement (par 72)

  • 1.
     Martin Kaymer
    ALL
    277
    72/68/67/70
  • .
     Bubba Watson
    USA
    277
    68/71/70/68
  • 3.
     Zach Johnson
    USA
    278
    69/70/69/70
  • .
     Rory McIlroy
    IRL
    278
    71/68/67/72
  • 5.
     Jason Dufner
    USA
    279
    73/66/69/71
  • .
     Steve Elkington
    AUS
    279
    71/70/67/71
  • .
     Dustin Johnson
    USA
    279
    71/68/67/73
  • 8.
     Camilo Villegas
    COL
    280
    71/71/70/68
  • .
     Wen/chong Liang
    CHN
    280
    72/71/64/73
  • 10.
     Matt Kuchar
    USA
    281
    67/69/73/72
  • .
     Jason Day
    AUS
    281
    69/72/66/74
  • 12.
     Phil Mickelson
    USA
    282
    73/69/73/67
  • .
     Paul Casey
    ANG
    282
    72/71/70/69
  • .
     Simon Dyson
    ANG
    282
    71/71/68/72
  • .
     Bryce Molder
    USA
    282
    72/67/70/73

Dossiers associés

A lire aussi

Fil infos Sport

A la une

Le buzz du jour

Insolites People

Sport Business

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine

« Notre projet ne s'arrête pas là. »

Vadim Vasilyev, vice-président de Monaco