Golf - USPGA

Pettersson rejoint par Woods et Singh

Pettersson rejoint par Woods et Singh

Tiger Woods a réussi deux birdies sur les quatre premiers trous, avant de lutter contre les bourrasques de vent pour finir la journée sur un score de 71, soit un coup sous le par. "Les putts rentraient, donc je suis satisfait sur ce point-là", a commenté l'Américain, qui n'a plus remporté de Grand Chelem depuis l'US Open 2008.

Les rafales et la pluie ont perturbé la fin de journée, avec une moyenne de scores de 78, la plus élevée dans l'histoire du tournoi, et obligé les organisateurs à interrompre le jeu vers 20 heures. Un seul concurrent, Joost Luiten, n'avait pas terminé sa partie. La tâche est d'autant plus rude pour les concurrents que Kiawah Island, qui borde l'océan Atlantique, est le plus long parcours d'un majeur avec 7019 m.

Dans ces conditions, le leader surprise de la veille, Pettersson a limité la casse (74) pour conserver la tête à égalité avec Woods et Singh (69). Le Fidjien, double vainqueur de ce Championnat PGA en 1998 et 2004 mais sur le parcours de Whistling Straits, a réussi cinq birdies et deux bogeys.

Derrière ce trio, l'Anglais Ian Poulter est en embuscade à un trou, juste devant le Gallois Jamie Donaldson et le Nord-Irlandais Rory McIlroy, N.3 mondial et vainqueur de l'US Open 2011.

Plusieurs anciens de Grand Chelem n'iront pas plus loin. L'Américain Webb Simpson, vainqueur de l'US Open 2012, l'Allemand Martin Kaymer, victorieux du Championnat PGA 2010, et l'Argentin Angel Cabrera (US Open 2007, Masters 2009) n'ont pas franchi le cut.





RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport

Russell Westbrook: la machine à triple-doubles du Thunder NBA

Russell Westbrook: la machine à triple-doubles du Thunder

Direction la Conférence Ouest maintenant avec le Thunder d'Oklahoma City. Une équipe qui a perdu sa star Kevin Durant la saison dernière. Oui mais voilà, cette année, c'est Russell Westbrook qui prend ses responsabilités et qui porte à bout de bras sa franchise. RussWest comme on le surnomme a battu le record d'Oscar Robertson en saison régulière avec 42 triple-doubles en une saison. Outre Westbrook, l'ex-star du Magic d'Orlando, Victor Oladipo, Steven Adams, Enes Kanter ou encore l'ancien pivot des Bulls de Chicago, Taj Gibson composent le roster.