Le champion de golf Tiger Woods a été brièvement détenu lundi en Floride, soupçonné de conduite sous l’influence de drogues ou d’alcool, selon le bureau du shérif de Palm Beach. L’ancien numéro 1 mondial a été placé en cellule pendant près de deux heures et demie avant d’être relâché, selon les données publiques du bureau du shérif.

Le champion au 14 titres du Grand Chelem a mis un terme à sa saison en avril, pour cause de nouvelle opération au dos, la quatrième depuis 2014. Absent pendant quinze mois entre 2015 et 2016, il a tenté un retour sur les greens fin 2016/début 2017 mais n’a disputé depuis que deux compétitions, le Hero World Challenge (15e) et le Farmers Insurance Open (élimination après le 2e tour). Début février, il avait été contraint à l’abandon durant le 2e tour de l’Open de Dubaï, comptant pour le circuit européen, en raison de douleurs au dos et n’était plus apparu en compétition depuis. Il n’a plus gagné de titre du Grand Chelem depuis l’US Open de 2008 à Torrey Pines.