Golf - PGA

Tiger Woods n'est plus n°1

Tiger Woods n'est plus n°1

Tiger Woods a dominé le circuit de la tête et des épaules pendant 281 semaines consécutives: un record. Mais il a payé sportivement ses problèmes familiaux du début de l'année et son récent divorce.

Au début du week-end, deux hommes pouvaient s'emparer de la première place: Westwood et Kaymer. Il suffisait à Kaymer de terminer dans les deux premiers du tournoi d'Andalousie, mais le jeune golfeur de 25 ans est totalement passé à côté de son tournoi, ruinant ses chances dès samedi.

Westwood, 37 ans, n'a pas disputé le tournoi d'Andalousie, mais le système de classement fait de lui le nouveau N.1 mondial dès lundi matin. Le Britannique a remporté 20 tournois sur le circuit européen, mais n'est jamais parvenu à s'imposer dans un tournoi du Grand Chelem.

Il a dû à chaque fois pour l'instant se contenter des deuxièmes places, comme cette année au Masters et à l'Open de Grande-Bretagne. Il a également terminé troisième à l'US Open en 2008, à l'Open de Grande-Bretagne en 2009 ou encore à l'USPGA la même année.

Lee Westwood étrennera sa toute nouvelle première place mondiale le week-end prochain à l'occasion du tournoi de Shanghai. L'Anglais y retrouvera Tiger Woods, de retour sur les greens après son absence à Sotogrande en raison d'une blessure à une cheville.


Achetez ce produit Tiger Woods sur sport-kiff.com








Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

Sport.fr TV


RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport

Les 4 chiffres du début de saison raté du PSG Ligue 1

Les 4 chiffres du début de saison raté du PSG

Tenu en échec par Montpellier au Parc des Princes samedi (0-0), le PSG a terminé l'année sur une note négative. Et laissé l'OM s'emparer du titre de champion d'automne à la faveur de son succès contre Lille (2-1), le lendemain. Si la situation comptable du PSG est loin d'être désespérée, le bilan de passage des champions en titre après 19 journées est clairement décevant. Voici quatre statistiques qui attestent du mauvais début de saison parisien.