L’Américain Dustin Johnson, vainqueur de son premier titre du Grand Chelem en 2016, a été élu par ses pairs meilleur joueur de l’année sur le circuit PGA.

Fiancé à l’une des filles de la légende canadienne du hockey sur glace Wayne Gretzky, Dustin Johnson était en concurrence avec l’Australien Jason Day, N.1 mondial, le Nord-Irlandais Rory McIlroy, l’Australien Adam Scott, l’Américain Jordan Spieth et le Suédois Henrik Stenson. Jusqu’à cette saison, DJ, très populaire aux Etats-Unis, traînait la réputation de joueur dilettante, au mental friable dans les grands rendez-vous. Il avait défrayé la chronique en 2014 en mettant sa carrière entre parenthèses pour soigner un problème d’addiction à la drogue.

A 32 ans, il a remporté trois titres en 2016, l’US Open, le Championnat du monde de golf d’Akron et le BMW Championship, pour finir la saison à la 2e place mondiale. Il a terminé à quinze reprises dans le top 10 en 22 tournois disputés et n’a manqué le cut qu’une seule fois. Il faisait également partie de l’équipe des Etats-Unis qui a remporté la Ryder Cup début octobre.