Golf - EPGA

Open d'Ecosse : Jacquelin 2e

Open d'Ecosse : Jacquelin 2e

Martin Kaymer, 24 ans, est bien la star montante du golf européen. En devançant de deux coups un duo composé du Français Raphaël Jacquelin (66 pour la dernière journée) et de l'Espagnol Gonzalo Fernandez-Castano (72), en tête avant le dernier tour, il s'adjuge son deuxième tournoi en une semaine. Déjà vainqueur de l'Open de France, il remporte à Loch Lomond son quatrième tournoi professionnel.

"Les choses vont vraiment très vite pour moi en ce moment. C'est toujours spécial de gagner dans la patrie du golf", a déclaré Kaymer après sa victoire.

A une semaine du British Open, troisième Grand Chelem de la saison, l'Allemand, deuxième ex aequo samedi à un coup de l'Espagnol en compagnie du Sud-Africain Retief Goosen (73), se positionne comme un outsider à suivre de très près.

Classement

  •   
    Score
    1
    2
    3
    4
    Total
  • 1
     Martin Kaymer
    GER
    -15
    69
    65
    66
    69
    269
  • T2
     Raphaël Jacquelin
    FRA
    -13
    67
    72
    66
    66
    271
  • T2
     Gonzalo Fdez-castano
    ESP
    -13
    65
    70
    64
    72
    271
  • T4
     Adam Scott
    AUS
    -12
    66
    67
    73
    66
    272
  • T4
     Søren Kjeldsen
    DEN
    -12
    67
    68
    67
    70
    272
  • T6
     Nick Watney
    USA
    -11
    67
    68
    71
    67
    273
  • T6
     Retief Goosen
    RSA
    -11
    68
    63
    69
    73
    273
  • T8
     Ross Fisher
    ENG
    -10
    69
    67
    71
    67
    274
  • T8
     Lee Westwood
    ENG
    -10
    73
    66
    64
    71
    274
  • 10
     Martin Laird
    SCO
    -9
    65
    70
    69
    71
    275

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport

Le PSG n'a pas d'autre choix que de gagner à Nice Ligue 1

Le PSG n'a pas d'autre choix que de gagner à Nice

Ce dimanche à 21 h suite et fin de la 35e journée de Ligue 1 avec le choc entre le PSG et l'OGC Nice. Les hommes d'Unai Emery se déplacent avec une seule idée en tête, la victoire. Une défaite où un nul serait synonyme d'échec dans la course au titre avec Monaco, qui a maintenu la pression en s'imposant face à Toulouse (3-1), et pourrait relancer Nice pour une potentielle deuxième place. Un match qui devrait tenir toutes ses promesses.