Golf - EPGA

L'âge n'a pas de prise sur Jimenez

L'âge n'a pas de prise sur Jimenez

Le Néo-Zélandais Michael Campbell, co-leader avec Miguel Angel Jimenez samedi à l'issue du 3e tour s'est effondré dimanche, ne réalisant qu'une carte de 72 (+2) pour terminer finalement à la 8e place. De son côté Jimenez a terminé avec une carte de 65 (5 sous le par) pour s'adjuger le titre d'une courte tête avec un total de 265 (15 sous le par). L'Espagnol devance finalement d'un coup le Suédois Fredrik Andersson, 5e à l'issue du 3e tour et qui a rendu une carte de 64 dimanche pour un total de 266, soit 14 coups sous le par. L'Australien Marcus Fraser complète le trio de tête en remontant de la 8e place à la 3e grâce à une carte de 64 (six sous le par) au dernier tour, pour un total de 268 (12 sous le par).

"J'ai vu qu'Andersson avait réussi un 14 sous le par et je savais qu'il fallait juste me concentrer, conserver mon calme, mon rythme et frapper mes coups comme je l'avais fait jusque là", a commenté Jimenez. L'Espagnol remporte son 19e titre titre sur le circuit européen, l'avant-dernier remontant à 2010 à l'Open de Suisse à Crans-Montana.

Le Français Raphaël Jacquelin, 8e à l'issue du 3e tour, termine à la 22e place (carte de 72, +2, au dernier tour).

Classement
1. Miguel Angel Jimenez (ESP) 265 (65/67/68/65)
2. Fredrik Andersson (SUE) 266 (66/66/70/64)
3. Marcus Fraser (AUS) 268 (67/69/68/64)
4. Matteo Manassero (ITA) 269 (67/70/64/68)
. Stephen Gallacher (SCO) 269 (68/68/68/65)
. Peter Lawrie (IRL) 269 (68/68/67/66)
7. Matt Kuchar (USA) 271 (69/69/66/67)
8. Pablo Larrazabal (ESP) 272 (69/70/65/68)
. Michael Campbell (NZL) 272 (67/64/69/72)
10. Chris Wood (ENG) 273 (72/70/68/63)
. Mark Foster (ENG) 273 (69/68/68/68)
. Paul Lawrie (SCO) 273 (69/69/67/68)
. Thongchai Jaidee (THA) 273 (72/66/67/68)
. Anders Hansen (DEN) 273 (69/64/70/70)




Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

Sport.fr TV


RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport

Les 4 chiffres du début de saison raté du PSG Ligue 1

Les 4 chiffres du début de saison raté du PSG

Tenu en échec par Montpellier au Parc des Princes samedi (0-0), le PSG a terminé l'année sur une note négative. Et laissé l'OM s'emparer du titre de champion d'automne à la faveur de son succès contre Lille (2-1), le lendemain. Si la situation comptable du PSG est loin d'être désespérée, le bilan de passage des champions en titre après 19 journées est clairement décevant. Voici quatre statistiques qui attestent du mauvais début de saison parisien.