L’EurAsia Cup reste la propriété de l’Europe. Menée par l’Asie à l’issue des deux premières journées, l’équipe européenne a finalement pris le dessus au terme d’une série de victoires dans les matchs individuels de dimanche, pour un total final de 14 à 10 dans cette compétition de match play disputée sur le modèle de la Ryder Cup.

L’équipe dirigée par le Suédois Thomas Björn, qui sera également le capitaine de l’Europe qui défiera les Etats-Unis lors de la Ryder Cup en septembre en France, avait débuté avec un retard d’un point cette dernière journée à Shah Alam (Malaisie). Mais les Européens ont donné dimanche une leçon de golf aux joueurs de l’Indien Arjun Atwal en remportant 8 des 12 simples. Le Suédois Alex Noren a remis d’entrée les deux équipe à égalité en remportant son match contre le malaisien Nicholas Fung avec 4 trous d’avance et 2 trous encore à jouer. Et c’est le Belge Thomas Pieters qui a marqué le point de la victoire européenne en dominant le Sud-Coréen An Byeong-Hun 1 up. Le Français Alexander Levy, qui avait perdu ses deux matchs précédents en fourballs et en foursomes, a cette fois apporté son point à l’Europe en battant nettement le Thaïlandais Kiradech Aphibarnrat 3 et 1.

L’Europe et l’Asie avaient fait match nul lors de la première édition en 2014 et l’Europe avait largement dominé l’Asie lors de cette opposition biennale en 2016.