Le 13 novembre 1994, Michael Schumacher devenait le premier pilote allemand champion du monde de Formule 1, un point devant Damon Hill. Il a ensuite porté le record à sept titres, série désormais menacée par Lewis Hamilton.

Auteur : Omnisport-fr