Le champion du monde de Formule 1, Lewis Hamilton a déclaré que les membres de son équipe Mercedes auraient subi une attaque à main armée au sortir des essais libres du Grand prix du Brésil.

 

Selon Globoesporte, un bus de l’écurie Williams se trouvait à quelques mètres au moment de l’incident. Les assaillants ont même attaqué une voiture d’officiels de la FIA, mais cette dernière était blindée et a réussi à prendre la fuite: « Une partie de mon équipe a été attaquée à l’arme à feu la nuit dernière au Brésil en quittant le circuit ici au Brésil. Des coups de feu ont été tirés, un pistolet a été placé sur une tête. C’est tellement bouleversant à entendre. S’il vous plaît dites une prière pour mes gars qui sont ici en tant que professionnels aujourd’hui même s’ils sont secoués. Cela arrive chaque année ici. La F1 et les équipes doivent faire plus, il n’y pas d’excuse », a confirmé le Britannique sur son compte Twitter.