Vettel sort de l'ombre

Auto-Moto / Formule 1

Vettel sort de l'ombre
Photo Pirelli

Vettel sort de l'ombre

Jeudi 3 janvier 2013 - 10:38

Héritier de Michael Schumacher, Sebastian Vettel est déjà triple champion du monde à 25 ans. Avec la retraite désormais définitive du septuple champion du monde, le pilote Red Bull sort de l'ombre de l'imposante légende de la F1.

Ne l'appelez plus "Baby Schumi". Sebastian Vettel ne supporte plus ce surnom. Triple champion du monde de Formule 1, le pilote allemand ne veut pas être comparé à Michael Schumacher. Le parallèle entre les deux est pourtant facile. Surtout après cette saison 2012. La cuvée Vettel ressemble au jeune Schumacher qui a fait triompher des Benetton à moteur Ford, puis Renault, dans les années 90, avec à la clé deux titres mondiaux (1994, 1995). Il ressemble aussi de plus en plus au "Baron Rouge" de chez Ferrari (cinq titres consécutifs de 2000 à 2004) par sa faculté à fédérer toute une équipe autour de lui et à dominer des courses de bout en bout. Comme il l'a fait en fin de saison 2012, pour combler son retard sur Fernando Alonso. Quatre victoires d'affilée, de Singapour à l'Inde en passant par le Japon et la Corée, ont été déterminantes, mais pas autant que deux remontées, à Abou Dhabi (de 24e à 3e) et Interlagos (de 21e à 6e). Ce qui lui a permis de coiffer le pilote Ferrari sur le poteau, avec trois points d'avance.

Vettel a eu de la réussite "mais la chance il faut la provoquer, aller la chercher", a-t-il jugé au soir de son sacre mondial au Brésil. Le 3e d'affilée, un exploit seulement réussi par deux pilotes avant lui : Juan Manuel Fangio et Schumacher. Vettel est aujourd'hui en avance sur son illustre compatriote avec un 3e titre à 25 ans au lieu de 31 pour Schumacher (2000), déjà 26 victoires au compteur alors que son glorieux aîné a dû attendre 28 ans pour atteindre ce score.

Si Red Bull Racing continue à dominer la F1, le jeune Allemand va continuer à enfiler les victoires et les titres comme des perles. Mais ce n'est pas le seul scénario envisageable. En 2013, la réglementation sera figée et les possibilités de développement très limitées, encore plus qu'en 2012. En 2014, il y aura des nouveaux moteurs V6 turbo et là tout est possible, y compris qu'une Mercedes pilotée par Lewis Hamilton soit devant.





Le sport en direct sur votre mobile


Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr


Fil infos Sport

A la une

Le buzz du jour

Insolites People

Sport Business

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine

Direct Live