Auto-Moto - Formule 1

Vettel encore plus proche d'Alonso

Vettel encore plus proche d'Alonso

"C'est un grand pas en avant mais il y a encore du chemin à faire, c'est une saison très longue, avec beaucoup de courses un peu folles", a confié Sebatian Vettel sur le podium. A sa droite, le Brésilien Felipe Massa (Ferrari), 2e, était aussi content que le Japonais Kamui Kobayashi (Sauber), 3e.

C'est la 3e victoire de la saison pour Vettel, parti en pole position, qui a mené de bout en bout et même signé le meilleur tour en course, au 52e et avant-dernier tour. Elle est bonifiée par l'abandon au 1er tour de Fernando Alonso, qui s'est accroché au départ avec le Finlandais Kimi Räikkönen (Lotus). Le pilote espagnol est le grand perdant du jour. Il ne marque aucun point pour la deuxième fois en quatre courses, après son abandon au départ du GP de Belgique. Il ne mène plus que par 194 points à 190 pour Vettel, alors qu'il avait 44 points d'avance sur Vettel après sa victoire en Allemagne, la 3e et dernière en date cette saison.

Le seul motif de consolation pour la Scuderia, c'est la 2e place de Massa, sur le podium pour la première fois depuis deux ans. "Je pense que ce résultat va m'aider à garder ma place chez Ferrari en 2013", a dit le Brésilien.

L'autre grande victime du jour est l'Australien Mark Webber, parti sur la 1re ligne dans sa Red Bull mais heurté au premier virage par Romain Grosjean (Lotus), qui était sur la 2e ligne. Webber a finalement terminé 9e puis s'est rendu chez Lotus F1 pour exprimer son mécontentement.




Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport