Comme à Monaco, Nico Rosberg signe le meilleur temps de la séance de qualification du Grand Prix du Canada. Sa troisième pole cette saison. Son coéquipier chez Mercedes, Lewis Hamilton, suit derrière.

Cette fois, il n’y aura pas de réclamation comme à Monaco. Nico Rosberg, leader du championnat du monde, signe une pole position incontestable. Il a bouclé son meilleur tour dans les dernières secondes de la Q3, en 1:14.874, soit moins d’un dixième de mieux que Lewis Hamilton (1:14.953), qui a déjà gagné trois fois à Montréal.

Sebastian Vettel (Red Bull), en net regain de forme, et Valtteri Bottas (Williams) s’élanceront en deuxième ligne. Le quadruple champion du monde a devancé la Williams de deux millièmes de seconde seulement. Bottas a devancé son coéquipier brésilien Felipe Massa, équipé comme lui d’un moteur Mercedes, qui partira sur la 3e ligne à côté de l’autre Red Bull, pilotée par l’Australien Daniel Ricciardo, pour une fois devancé par Vettel en qualifications. La Ferrari la plus rapide, celle de l’Espagnol Fernando Alonso, prendra le départ sur la 4e ligne, à côté du Français Jean-Eric Vergne (Toro Rosso), la surprise de ces qualifications avec son huitième temps.

Pour son 200e départ en F1, l’autre pilote de la Scuderia, le Finlandais Kimi Räikkönen, sera sur la 5e ligne à côté d’un autre champion du monde, l’Anglais Jenson Button (McLaren).