L’Australien Daniel Ricciardo a signé au Grand Prix du Canada sa première victoire en F1, à la surprise de beaucoup d’observateurs… et de lui-même : C’est une surprise pour moi aussi.

Que ressentez-vous après cette première victoire ?
Daniel Ricciardo C’est une surprise pour moi aussi, car Mercedes était au dessus du lot depuis le début de la saison, mais ils ont connu des problèmes et on a su en profiter. Cela aurait été dommage de ne pas en profiter. Il faut essayer de construire sur cet élan pour la suite de la saison.

Sergio Pérez vous a posé beaucoup de problèmes, plus que Nico Rosberg au final…
D. R. Je savais que si je dépassais Sergio, je pouvais menacer Nico qui avait des problèmes (de puissance et de freins, NDLR) et réussir quelque chose de grand. J’ai essayé de trouver l’occasion de le dépasser, mais il ne faisait aucune erreur et conduisait très bien. Ma seule chance, je m’en suis vite rendu compte, c’était au virage N.1. Je savais que si j’avais l’extérieur de libre, avec le DRS je pouvais le passer.

Avez-vous l’impression d’avoir passé un stade cette saison ?
D. R.J’ai confiance en moi et l’équipe me témoigne sa confiance, c’est la grande différence. Plus je pilote en F1, plus je me familiarise avec cet univers et plus j’ai confiance. C’est comme dans tous les sports: il faut avoir de la confiance. Je sais que je suis dans une grande équipe, qu’elle est derrière moi. J’étais conscient en début de saison que je pouvais réaliser de grands résultats, mais je ne m’attendais pas à gagner aussi tôt. C’est génial.