Quand Ecclestone met la pression

Auto-Moto / Formule 1

Quand Ecclestone met la pression

Mercredi 26 septembre 2012 - 16:11

La France ne devrait pas avoir de Grand Prix de Formule 1 en 2013. C'est entendu ou presque. Pour les Etats-Unis, la situation reste floue. En particulier autour du nouveau Grand Prix du New Jersey, baptisé "Grand Prix d'Amérique" (à ne pas confondre avec le Grand Prix des Etats-Unis, programmé le 18 novembre prochain à Austin dans le Texas). A quelques jours de l'approbation du calendrier de la saison 2013 par le Conseil Mondial de la FIA, Bernie Ecclestone fait monter la pression. Il annonce la rupture de contrat avec les organisateurs du New Jersey !

"Les organisateurs n'ont pas respecté les termes et les conditions du contrat qui est désormais rompu, ils n'ont plus de contrat avec nous", assure le grand argentier de la F1 dans The Guardian. Habitué des coups de sang, le Britannique laisse tout de même la porte entre-ouverte. "Nous sommes assez proches de la date fatidique, nous avons un Conseil Mondial qui arrive. Je pense que ce Grand Prix pourrait tout de même se produire en 2013 s'ils ont quelqu'un derrière eux car ils ont fait beaucoup de chemin pour réaliser ce circuit." On ne s'assoit pas aussi facilement sur un contrat de dix ans. Dans le calendrier provisoire, le Grand Prix du New Jersey, qui doit se tenir non loin de Manhattan, apparaît à la date du 16 juin en remplacement du Grand Prix de Valence, soit une semaine après la course de Montréal.

Fil infos Sport

A la une

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine

Direct Live