Auto-Moto - Formule 1

Mercedes dédouane Schumacher

Mercedes dédouane Schumacher

"Nous n'avons pas su fournir aux deux pilotes, au cours des trois dernières années, une voiture qui aurait été en mesure de remporter la majorité des courses." L'aveu est signé Dieter Zetsche, le patron de Mercedes, au sujet de Michael Schumacher et son coéquipier Nico Rosberg. Il vient défendre les performances parfois critiquées du septuple champion du monde. "Avec le moteur, nous étions compétitif, mais pas avec la voiture. Et il serait donc complètement erroné de faire un quelconque reproche à Nico Rosberg ou à Michael Schumacher."

Mercedes a toutefois annoncé que le contrat de Schumacher, 43 ans, ne serait pas prolongé à l'issue de la saison, et que c'est le Britannique Lewis Hamilton (27 ans) qui viendrait le remplacer. Zetsche assure que l'âge avancé du pilote allemand n'a pas pesé dans cette décision, prenant l'exemple de Juan-Manuel Fangio qui fut champion du monde à 46 ans, mais estime que "compte tenu du nom de Michael Schumacher, les attentes étaient sans doute trop élevées."

Le patron du constructeur est d'ailleurs soulagé de ne pas avoir eu à faire part lui-même à Schumacher de la décision de ne pas le conserver. "Mais j'ai appelé Michael le jour où la décision a été annoncée pour en parler avec lui. C'était une très bonne discussion", a-t-il assuré. Il a ajouté espérer "à titre personnel qu'il reste au sein de l'entreprise une fois qu'il ne sera plus en activité dans un cockpit Mercedes".





Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport

Fusion Bayonne-Biarritz, les discussions reprennent ! Rugby

Fusion Bayonne-Biarritz, les discussions reprennent !

Contre toute attente, et malgré l'hostilité des supporters bayonnais, Serge Blanco et Manuel Mérin, présidents du Biarritz Olympique et de l'Aviron Bayonnais, ont annoncé vendredi avoir repris leurs discussions au sujet de la création d'une équipe commune qui pourrait voir le jour dès la saison prochaine. Alors que le projet de cette fusion avait été enterré il y a 10 jours à peine, il semble que la rétrogradation de Bayonne en Pro D2 ait changé la donne.