Auto-Moto - Formule 1

McLaren favori

McLaren favori

Les deux McLaren Boys, aux avant-postes depuis vendredi, ont signé les deux meilleurs temps des qualifications, samedi après-midi. Ils ont aussi profité d'une casse mécanique (suspension arrière) sur la Ferrari de l'Espagnol Fernando Alonso, dès son premier tour en Q3, ces 10 minutes intenses de chasse à la pole position. L'écurie anglaise sera idéalement placée pour enchaîner une troisième victoire d'affilée cet été, après celle d'Hamilton en Hongrie, fin juillet, puis celle de Button en Belgique, dimanche dernier. "C'est fantastique pour l'équipe, ça montre qu'on a vraiment progressé cet été", ont dit Hamilton et Button, à chaud, dès la fin de cette séance.

La Scuderia, devant son public, va tout faire pour lui gâcher l'après-midi, avec Felipe Massa sur la 2e ligne et Alonso sur la 5e ligne, comme à Valence où il avait finalement remporté le Grand Prix d'Europe.

Meilleur temps en Q1 et en Q2, Alonso croyait à la pole position. "Cela aurait dû être la pole position la plus facile depuis longtemps", a dit le double champion du monde, en soulignant qu'en pneus Pirelli durs, en Q1, il n'était qu'à un dixième de la pole signée en Q3 par Hamilton, en pneus medium, donc plus tendres. Son équipier brésilien a sauté sur l'occasion de sauver l'honneur de la Scuderia, devant les tifosi italiens, ce qui ne lui est pas arrivé souvent ces derniers mois: 3e chrono de la Q3, soit son meilleur résultat de la saison, à un moment où son agent, Nicolas Todt, est en négociations pour qu'il conserve son baquet chez Ferrari.

La surprise du jour est venue de l'Ecossais Paul di Resta (Force India), 4e temps de la Q3, mais qui sera pénalisé de cinq places sur la grille suite à un changement de boîte de vitesses. Cela permettra à l'Allemand Michael Schumacher (Mercedes) de partir de la 2e ligne à côté de Massa, son ex-lieutenant chez Ferrari. L'Allemand partira donc devant deux jeunes compatriotes, Sebastian Vettel ( Red Bull), le double champion du monde en titre, et Nico Rosberg (Mercedes). Sur la 4e ligne, le Finlandais Kimi Räikkönen, dans sa Lotus-Renault noire, sera à côté du Japonais Kamui Kobayashi, dans sa Sauber blanche à moteur Ferrari.

L'autre Red Bull, celle de l'Australien Mark Webber, n'a pas réussi à se hisser en Q3 au terme d'une Q2 très serrée, comme souvent cette saison. Quant au remplaçant du Français Romain Grosjean chez Lotus, le Belge Jérôme d'Ambrosio, il a prévu de partir prudemment de la 8e ligne.

Selon Pirelli, certains pilotes pourront se contenter d'un seul arrêt au stand pour changer de pneus.




Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

Sport.fr TV


RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport