Le baromètre après les Etats-Unis

Auto-Moto / Formule 1

Le baromètre après les Etats-Unis
Photo TEAMSHOOT

Le baromètre après les Etats-Unis

Lundi 19 novembre 2012 - 21:35

McLaren, grâce à la victoire d'Hamilton et à la 5e place de Button dimanche au Grand Prix des Etats-Unis de Formule 1, a pris beaucoup de points et menace à nouveau Ferrari pour la 2e place du championnat constructeurs: le baromètre, équipe par équipe.

En hausse: McLaren, Red Bull, Ferrari, Lotus

McLaren: victoire d'Hamilton, Button 5e
Lewis gagne à la régulière, en se payant le luxe de doubler Vettel, parti en pole position, et Jenson fait le spectacle dans le peloton, grâce à un choix de pneus inverse de ses rivaux (durs puis tendres) qui lui permet, en plus de son talent pour dépasser, de terminer 5e alors qu'il était parti 12e. Chapeau.

Red Bull: Vettel 2e, abandon de Webber
Vettel visait le titre, il doit se contenter de marquer trois poins de plus qu'Alonso, parce que la McLaren était au niveau de la Red Bull dimanche, et Hamilton en forme olympique. La foudre est encore tombée sur Webber, le paratonnerre idéal, sous la forme d'une panne d'alternateur qui aurait pu frapper Vettel...

Ferrari: Alonso 3e, Massa 4e
Course parfaite des deux pilotes Ferrari, qui n'avaient pas les moyens d'aller chercher la McLaren ou la Red Bull de tête (39 secondes d'écart à l'arrivée) et prennent le maximum de points envisageables dans ces conditions, avec en prime un changement de boîte de vitesses tactique à une heure du départ, sur la voiture de Massa, pour faire gagner une place sur la grille à Alonso. Le titre pilotes est toujours possible, la 2e place des constructeurs aussi.

Lotus: Räikkönen 6e, Grosjean 7e
Un arrêt au stand un peu trop long pour Kimi, parti de la 2e ligne et brièvement 2e, un tête-à-queue au 7e tour pour Romain, deux petits détails qui font toute la différence avec un Top 5 possible, le podium étant hors d'atteinte. La 4e place des constructeurs est garantie depuis longtemps, mais la place de Kimi sur le podium des pilotes est menacée par Hamilton.

Stables: Force India, Williams, Toro Rosso, Caterham

Force India: Hülkenberg 8e, di Resta 15e
Nico a encore fait le métier, de bout en bout, et marqué quatre points, alors que Paul, en bagarre avec Grosjean en début de course, s'est arrêté trop tard pour changer de pneus et s'est retrouvé coincé avec les deux Williams de Senna et Maldonado, qui sont tout sauf des enfants de choeur.

Williams: Maldonado 9e, Senna 10e
Les deux furieux ont fait le spectacle, jusqu'à un bord à bord délirant en fin de course, au premier virage, qui aurait dû logiquement les envoyer tous les deux dans le bac à graviers, pour les faire réfléchir, alors qu'ils étaient encore une fois dans les points après une bagarre de tous les instants. Ils sont incorrigibles mais leur voiture n'est pas si mauvaise.

Toro Rosso: Ricciardo 12e, abandon de Vergne
L'Australien, en retardant au maximum son changement de pneus, est monté jusqu'à la 5e place, puis il est rentré dans le rang avec son deuxième train mais a continué à doubler: "J'ai fait plus de dépassements ici que dans n'importe quelle course de ma carrière", a-t-il raconté. Le Français aurait pu faire aussi bien mais sa suspension a lâché prématurément.

Caterham: Petrov 17e, Kovalainen 18e
Les places habituelles pour l'équipe désormais dirigée par le Français Cyril Abiteboul. Seule petite différence, le Russe est devant le Finlandais, ce qui n'est pas arrivé souvent cette saison.

En baisse: Mercedes, Sauber, Marussia, HRT

Mercedes: Rosberg 13e, Schumacher 16e
Les Allemands sont de plus en plus pathétiques, surtout "Schumi" qui aurait dû être sanctionné pour avoir tassé Button, beaucoup plus rapide que lui. Parti très loin sur la grille, Rosberg a fait une course correcte, sans plus.

Sauber: Pérez 11e, Kobayashi 14e
Partis trop loin sur la grille (15e et 16e), les deux pilotes Sauber ne pouvaient espérer grand chose. Devant son président et des milliers de fans, Sergio a très bien commencé, grimpant jusqu'à la 7e place au 20e tour, puis il a eu un problème de freins. Kamui n'a jamais trouvé l'adhérence nécessaire, tout le week-end, et a fait une course anonyme. Encore une occasion de rejoindre Mercedes qui s'échappe, et il ne reste plus qu'un seul GP au calendrier.

Marussia: Glock 19e, Pic 20e
Course très moyenne, à cause d'un départ raté par les deux pilotes, alors que les Marussia avaient devancé les Caterham en qualifications. C'était la bonne nouvelle du samedi et ça rend le résultat du dimanche encore plus frustrant.

HRT: de la Rosa 21e, Karthikeyan 22e
L'équipe espagnole est à vendre, c'est la seule chose qui compte...





Le sport en direct sur votre mobile


Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr


Fil infos Sport

A la une

Le buzz du jour

Insolites People

Sport Business

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine

Direct Live