Le scénario catastrophe possible pour les Bleus lors des deux derniers matchs de qualification à la Coupe du Monde 2018.

Un rassemblement pour atteindre la Coupe du Monde 2018, c’est l’objectif principal des Bleus cette semaine. Avec les matchs face à la Bulgarie et à la Biélorussie, la France peut obtenir son billet pour se rendre en Russie au mois de juin prochain. Mais pour participer à la compétition sans passer par les barrages, les Bleus n’ont pas le droit à l’erreur. Un scénario catastrophe est quand même possible.

La route qui mène à la Russie est encore longue pour l’équipe de France. Malgré une génération dorée avec Pogba, Griezmann, Mbappé, Varane, Umtiti…les hommes de Didier Deschamps ne sont pas encore qualifiés pour la Coupe du Monde 2018. Samedi, à Sofia, la victoire est obligatoire en attendant les résultats de la Suède face au Luxembourg. Les Bleus ne doivent pas douter, et possèdent leur destin entre les pieds. Pour cela il faudra s’imposer face à la Bulgarie à Sofia et à la Biélorussie à Saint-Denis.

Un 1993 bis ?

Un échec en Bulgarie, samedi, serait comme un nouveau drame pour le football français qui possède une très bonne génération. Mais l’échec de 1993 est encore dans les têtes des joueurs et du sélectionneur qui n’oublie pas ce triste épisode de sa carrière. Il n’est pas exclu un faux pas des Bleus, même si personne n’ose l’imaginer. Les hommes de « DD » pourraient se faire coiffer sur le poteau et dans l’obligation de passer par les barrages pour obtenir un billet qui ouvre les portes de la Russie en juin 2018.