Nouveau sondage exclusif Sport.fr/Toluna. Les Bleus ont été tenus en échec par les Paraguayens (1-1) à Nice pour leur 2e match de préparation à la Coupe du monde. Un match nul n’entraîne jamais l’enthousiasme: seulement 26,5% des Français sont satisfaits du match nul contre le Paraguay. Pour autant, l’intérêt pour l’Equipe de France demeure presque intact.

C’est un fait indéniable, un match nul n’entraîne jamais l’enthousiasme. Au lendemain de la défaite des Bleus, 31,86% des personnes interrogées se disent insatisfaites de la contre-performance de l’Equipe de France.

Seulement 26,5% des Français sont satisfaits du match nul contre le Paraguay, et moins de 4 spectateurs du match sur 10 estiment que les Bleus méritaient de gagner. Ils sont d’ailleurs 44,54% à penser que le nul était mérité.

Fait intéressant: un peu moins de la moitié des personnes ayant regardé le match l’ont suivi jusqu’au bout… 28,69% ayant déclaré forfait avant le coup de sifflet final. Les Français aiment les Bleus… mais surtout quand ils gagnent.

La popularité des Bleus en légère baisse

La popularité des Bleus se réduit légèrement par rapport au pic enregistré après la victoire 4-0 contre la Norvège: 36,6% des Français ont actuellement une image positive des Bleus (-8,4 points).

Mais cela n’entame pas la confiance sur les chances de passer le 1er tour de la coupe du Monde: 64,2% pensent que l’Equipe de France passera le 1er tour au Brésil (+3,7points), contre seulement 11,5% qui pensent qu’elle sera éliminée dès cette étape (24,3% d’indécis).

Au 2e tour, 39,6% du public pensent que les Bleus atteindront les quarts de finale, 15,7% la demie finale et 7,1% la finale. Seuls 2,6% pensent que les Bleus seront champions du monde.

Ribéry perd des points…

La cote des joueurs évolue constamment en fonction des performances sur le terrain. C’est une évidence. L’état de santé joue également énormément. Ainsi Ribéry, dont l’état de santé demeure préoccupant (problèmes récurrents au dos, Ndlr.), perd sa première place dans le classement des joueurs considérés comme les plus utiles au Brésil.

Les joueurs les plus importants pour la compétition officielle sont d’après le public: Hugo Lloris (28,33%), Mathieu Valbuena (27,37%), Olivier Giroud (26,71%), Karim Benzema (25,87%), Paul Pogba (25,74%), Franck Ribéry (22,65%) et Mamadou Sakho (20,33%). Bacary Sagna (12,39%) et Antoine Griezmann (auteur du seul but contre le Paraguay, 16,72%) sont les joueurs qui progressent le plus après ce match, tandis que Mathieu Valbuena et Olivier Giroud confortent leur présence parmi les Bleus préférés des Français.

Toujours selon le sondage exclusif Sport.fr/Toluna, 59,7% des Français vont suivre les Bleus dans leurs prochains matches (+5,6 points par rapport au score enregistré après la Norvège).

Selon Philippe Guilbert, directeur général de Toluna, comme l’a montré le baromètre Toluna/Sport.fr, l’engouement pour les Bleus n’a cessé de croître depuis novembre 2013. Ce match contre le Paraguay constitue un premier accroc dans la dynamique, mais sans nous ramener plusieurs mois en arrière: l’engouement actuel pour les Bleus reste supérieur au niveau atteint en mars après la victoire contre les Pays-Bas.

Et ce dernier ajoute: Les Français sont plus nombreux que jamais à vouloir suivre les Bleus et 64% restent confiants sur le 1er tour de coupe du Monde. A moins de deux semaines de la compétition, le «French bashing» n’est plus de mise. Le public est en revanche très attentif aux performances sur le terrain: des noms hier moins connus sont maintenant dans le top des joueurs attendus au Brésil! Les Français ne mettent plus sur un piédestal les stars du foot, ils leur demandent à tous de faire les efforts nécessaires pour l’équipe. Le dernier match de préparation contre la Jamaïque peut donc donner une occasion supplémentaire de ressusciter la ferveur des fans.

Alain Jouve


Méthodologie

Le sondage Toluna www.quicksurveys.com a été réalisé par Internet en France le 2 juin 2014 auprès d’un échantillon de 1500 personnes âgées de 18 ans et plus. Les résultats ont été redressés pour être représentatifs de la population nationale en termes de région, sexe et âge (dispersion des professions).