Football - Italie

Qui peut stopper ce Napoli ?

Qui peut stopper ce Napoli ?

Naples est inarrêtable. Géniaux contre la Lazio (3-0) à San Paolo mercredi, les Napolitains sont allés s'imposer sur la pelouse de la Sampdoria (1-0). La décision a été faite sur un penalty obtenu par Hamsik, provoquant pour l'occasion l'exclusion de Gastaldello, et transformé par Cavani (67e). Son quatrième but de la semaine. Tout va bien chez les Azzurri, revenus à hauteur de la Juventus Turin en tête du classement. La Samp' tombe du podium (4e).

Ça va bien mieux à la Lazio. Humiliés cette semaine par Naples (3-0), les Laziale ont parfaitement rebondi à domicile face à Sienne (2-1). L'ancien joueur de l'OL, Ederson, y est allé de son but (18e), imité ensuite par Ledesma, sur penalty (38e). Paci (90e) réduira le score en fin de rencontre mais n'y changera rien. Les Biancocelesti sont troisièmes alors que Sienne reste englué dans le fond de la zone rouge. Juste devant Cagliari, battu à domicile par Pescara (1-2). Menés au score après des réalisations signées Terlizzi (50e) et Weiss (76e), les Sardes sombraient un peu plus avec l'exclusion de Rossettini. La réduction du score de Pinilla (82e) sur penalty ne permettra pas à Cagliari de revenir et de décoller de cette dernière place au classement. Pescara est 13e.

Le Torino est décidément redoutable. Le promu est allé chercher les trois points de la victoire sur la pelouse de l'Atalanta Bergame (5-1). Denis (28e) avait pourtant ouvert le score, mais les Piémontais ont ensuite sévi. Bianchi (38e et 76e), Gazzi (62e), Stevanovic (66e) et D'Ambrosio (74e) renversaient frénétiquement la vapeur. Les Turinois confirment leur excellent début de saison en s'emparant de la 6e place, l'Atalanta est 16e.

L'Udinese n'y arrive pas. Privés de leur capitaine emblématique, Di Natale, qui s'est fâché avec Francesco Guidolin cette semaine, les Zebrette ont été tenu en échec au Friuli par le Genoa (0-0) et restent scotchés à leur 15e place. Les Génois sont neuvièmes. Bologne ne s'est pas fait prier pour venir à bout de Catane (4-0). Les Rossoblu, emmenés par Gilardino, auteur d'un doublé (40e et 61e), Guarente (19e) et Koné (90e) faisaient exploser des Siciliens totalement dépassés.

A Palerme, quand Miccoli se met en colère, il ne faut pas se mettre sur son passage. Le puissant buteur de Palerme a porté son équipe sur ses épaules pour humilier le Chievo Vérone (4-1). Auteur d'un triplé (13e, 59e et 82e), le capitaine palermitain, bien aidé par Giorgi (80e) faisait oublier l'exclusion de son partenaire, Brienza (61e) pour enfin offrir une victoire en championnat aux Siciliens. Palerme sort la tête de l'eau et de la zone rouge, 17e, juste devant le Chiévo.




Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport