Bien que vainqueur devant Sassuolo (2-1) lors de la 38e et dernière journée de Serie A, le Milan AC n’a pas réussi à décrocher le dernier ticket pour la Ligue Europa. Il est revenu à Parme, qui a profité de son succès devant Livourne (2-0) pour passer devant le Torino, accroché par la Fiorentina (2-2).

A l’instar de Manchester United ou de l’OM, le Milan AC devra se contenter des compétitions nationales la saison prochaine. Le miracle n’a pas eu lieu pour les joueurs de Clarence Seedorf, qui n’avaient plus leur destin entre leurs pieds lors de cette 38e journée de Serie A. Ils ont fait leur part du job en disposant de Sassuolo (2-1), grâce à deux buts rapides de Muntari (2e) et De Jong (27e), dans une rencontre marquée par trois expulsions dont deux côté milanais et une pour (Mexès 68e).

Sauf que cette victoire n’a pas suffi aux Rossoneri. Tout comme le match nul du Torino sur la pelouse de la Fiorentina (2-2). Menés à deux reprises au score par la Viola, assurée de terminer 4e et de disputer le tour de barrage de la Ligue des champions, l’autre club de Turin, 6e avant ce dimanche, s’est arraché pour conserver cette place et retrouver l’Europe. Raté. Car Parme a fait le nécessaire pour lui griller la politesse en disposant de Livourne, la lanterne rouge, grâce à un doublé d’Amauri en deuxième mi-temps (2-0). Cette qualification européenne est une première depuis 2006 pour les Gialloblù, vainqueurs à deux reprises de la C3 dans leur histoire (95 et 99).

La lutte pour le dernier ticket européen était le dernier enjeu de la soirée. Le Hellas Vérone a vu ses rêves d’Europe s’envoler en même temps que les buts défiler à Naples pour une lourde défaite à la clé (5-1), mais une belle 9e place au final pour le promu. La Lazio a bien terminé en battant Bologne grâce à un penalty en toute fin de match (1-0). Ce n’est pas le cas de l’Inter Milan, battu par le Chievo Vérone après avoir mené au score jusqu’à la 73e minute (2-1).