Football - Italie

La Juve ne lâche rien

La Juve ne lâche rien

La Juventus Turin a bien négocié son déplacement chez le Genoa ce dimanche. Sur un terrain souvent compliqué, à trois jours de ses retrouvailles avec la Ligue des champions, la Vieille Dame n'a pas livré son meilleur match de l'année, mais a fait ce qu'il fallait pour prendre les trois points. Avec quelques joueurs au repos au coup d'envoi en vue de la C1 mercredi, la Juve a été bousculée pendant une heure, avant de renverser la situation. Le Genoa a ouvert la marque dès la 18e minute de jeu, par l'intermédiaire d'Immobile, mais a manqué plusieurs fois l'occasion de tuer la rencontre, trouvent la barre ou butant sur un Buffon décisif. A la 61e minute, c'est d'ailleurs sur un ballon sauvé de justesse par le portier international italien que les Bianconeri contrent et égalisent, grâce à Giaccherini. Les Turinois effectuent leurs trois changements et ce sont les joueurs entrés en jeu qui vont offrir la victoire aux champions d'Italie en titre. C'est d'abord Vucinic qui transforme en force un penalty provoqué sur le côté gauche par Kwadwo Asamoah, avant que le Ghanéen ne marque lui-même le troisième but, servi par un Mirko Vucinic lancé par Stephan Lichsteiner sur l'aile droite. La Juve l'emporte 3-1 à Gênes, et confirme son début de saison "100%", avec une troisième victoire en autant de journées. De bon augure avant le déplacement à Chelsea mercredi soir.

Comme la Juventus, ou la Lazio Rome qui a battu le Chievo Vérone plus tôt dans l'après-midi (1-3), le Napoli et la Sampdoria de Gênes poursuivent eux aussi leur sans-faute en ce début de saison. Naples a fait le travail à la maison face à Parme (3-1), avec des réalisations signées Cavani sur penalty (3e), Pandev (39e) et Insigne (77e), contre un but de Parolo (44e) côté parmesan. La Samp est allée s'imposer (2-3) à Pescara grâce à un doublé de M.Lopez (31e, 76e) et un but d'Estigarribia (60e), contre des réductions du score de Celik (75e) puis Caprari (90e) pour le promu.

Dans les autres rencontres, l'AS Rome a complètement lâché, menant très rapidement 2-0 grâce à Florenzi (7e) et Lamela (16e) avant de se faire rattraper et dépasser par Bologne (2-3), sur des buts de Gilardino (72e, 90e) et Diamanti (73e). Scenario à peu près identique mais moins catastrophique pour l'Udinese, qui a démarré pied au plancher à Sienne, marquant aux 3e et 6e minutes de jeu par Basta et Di Natale, avant d'être réduite à 10 et d'encaisser deux buts de Calaio (70e) et Eduardo (77e sur penalty) pour partager les points (2-2). Enfin, la Fiorentina a fait respecter la logique devant son public, en prenant le meilleur sur Catane (2-0), grâce à Jovetic (43e) et Toni (65e).




Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

Sport.fr TV


RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport

Les 4 chiffres du début de saison raté du PSG Ligue 1

Les 4 chiffres du début de saison raté du PSG

Tenu en échec par Montpellier au Parc des Princes samedi (0-0), le PSG a terminé l'année sur une note négative. Et laissé l'OM s'emparer du titre de champion d'automne à la faveur de son succès contre Lille (2-1), le lendemain. Si la situation comptable du PSG est loin d'être désespérée, le bilan de passage des champions en titre après 19 journées est clairement décevant. Voici quatre statistiques qui attestent du mauvais début de saison parisien.