Football - Italie

La Juve et le miracle florentin

La Juve et le miracle florentin

Duel d'ambitieux à Florence entre la Juventus Turin et la Fiorentina. Une véritable opposition de style entre deux équipes très compliquée à manoeuvrer. Dans un milieu de terrain à dix éléments (les deux équipes jouent en 3-5-2), le plus inspiré prendra une option sur la victoire. Dans les première minutes de la rencontre, la Viola est plus incisive. Les locaux impriment un rythme très soutenu, ce à quoi les Turinois ne refusent pas de répondre, et tentent d'apporter le danger sur le but de Buffon. Même si après une demi-heure de jeu aucune des deux formations ne s'est procurées de véritables occasions de but, il faut souligner toutefois que les Florentins parviennent aisément à approcher les cages de la Juve. Un fait bien trop rare pour ne pas être mis en valeur. Mis sous pression, les Bianconeri se défendent plutôt brillamment mais sont bien heureux d'éviter le pire lorsque Videal tacle Pasqual de façon très limite dans la surface de réparation. Le danger est de plus en plus présent sur les buts piémontais. Peu avant la pause, Jovetic coupe au premier poteau un coup-franc de Ljajic et voit sa tête fracasser la transversale de Buffon (41e). Sur l'action suivante, Ljajic s'échappe au but et croise trop sa frappe (42e). A la mi-temps, la Juventus peut s'estimer chanceuse de ne pas être menée.

Un nul, au bout de l'ennui


Les Turinois n'y sont vraiment pas. Pirlo et Vidal sont fantomatiques, Giovinco et Quagliarella stériles. L'enchaînement des matches (le 4e en 10 jours!) doit y être pour beaucoup. De son côté, la Viola joue sa chance à fond. A l'image de Roncaglia, parti seul dans un rush ponctué par une frappe de justesse à côté (53e). Alors que la deuxième période est d'un ennui total, Antonio Conte tente un coup de poker en remplaçant Pirlo par le Français Pogba. Le choix est aussi surprenant qu'inutile puisque la Fiorentina continue à dominer et à monopoliser le ballon. Très en vue depuis le début de la partie, Cuadrado s'essaye aux trente mètres et manque le cadre d'un rien (73e). Buffon peut souffler, la Viola pousse mais n'a pas de réussite. Comme sur cette énième occasion de Pasqual dont la tête croisée flirte avec le montant du portier de la Nazionale (81e). Finalement, la Juventus s'en sort vraiment très bien en obtenant le nul en n'ayant pas eu une seule occasion franche. Sa série d'invincibilité en Serie A, qui tient depuis mai 2011, a failli s'arrêter brutalement. La Fiorentina pourra s'en vouloir même si la Juve a défendu ses cages avec brio. Il s'agit d'un coup d'arrêt pour les Turinois qui restaient sur 4 victoires en 4 rencontres.

Etienne Andurand




Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

Sport.fr TV


RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport