Cassano, le retour du traitre

Football / Italie

Cassano, le retour du traitre
Photo TEAMSHOOT

Cassano, le retour du traitre

Dimanche 7 octobre 2012 - 10:30

Depuis le début de la semaine, Milan est entré paisiblement, mais sûrement, dans l’un des moments les plus forts de son année. Ce week-end, c’est le derby de la Madonnina. Pour cette 7e journée, le Milan AC a l’avantage, puisqu’il «recevra» l’Inter Milan. L’occasion pour Antonio Cassano de revenir à San Siro, là où tout le monde lui reproche son départ chez l’ennemi et ses déclarations insultantes.

Quoi de plus beau, de plus passionnant, de plus crispant voire même de plus déroutant qu’un derby de la Madonnina quand on est Milanais ? Que l’on soit bleu ou rouge, cette rencontre, Ô combien importante, marque la saison, que l’on en sorte vainqueur ou vaincu. Dans le cadre de la 7e journée de Serie A, le Milan AC «reçoit» son frère ennemi de l’Inter Milan à San Siro. L’occasion pour Antonio Cassano de revenir faire un tour dans son ancien jardin. Car cet été, l’attaquant italien a osé signer chez les Nerazzurri. Pendant deux saisons, le natif de Bari évoluait chez les Rossoneri. Très proche de ses coéquipiers après ses problèmes de coeur (et son opération), l’ancien de la Samp’ et du Real n’avait pas du tout apprécié le départ de la plupart des cadres (Ibrahimovic, Thiago Silva, Nesta, etc) et s’en prend désormais régulièrement (ouvertement ou non) à son ancien club, ou plus précisément aux dirigeants. "C'est un fourbe, un menteur. De toute façon, il ne considère bien que les gens qui lui lèchent le c..», avait-il asséné dans la semaine à l’encore d’Adriano Galliani. Le torchon brûle entre l’international italien, les dirigeants du Milan AC et les tifosi rossoneri. Car ces derniers ne lui pardonneront jamais son passage à l’ennemi.

Leonardo, comme Cassano


Et n’avaient pas épargné ses prédécesseurs. On se rappellera notamment du derby d’avril 2011 durant lequel Leonardo, illustre joueur du Milan AC passé sur le banc de l’Inter, avait été sifflé, hué, insulté durant 90 minutes. Un tifo gigantesque avait même été déployé en son «honneur». Alors qu’Antonio Cassano se prépare car il risque de passer l’un des soirées les plus hostiles de sa carrière. Très en forme actuellement en terme de statistiques sous les couleurs des Nerazzuri, l’international italien en est déjà à quatre buts et une passe décisive en six rencontres de championnat. Mais ces chiffres sont en quelque sorte l’arbre qui cache la forêt. Le natif de Bari n’est plus le joueur fantasque et imprévisible qu’il était. Moins tranchant dans ses dribbles, ses prises de balles, Cassano ne semble plus capable de faire la différence seul. Et pourtant, à défaut de ne plus mettre le feu dans les défenses, l’enfant terrible du football italien les martyrise d’autant plus en gonflant ses statistiques. San Siro l’attend de pied ferme et pourrait le punir. Le Milan AC a d’ailleurs besoin de se rassurer, une victoire dans le derby de la Madonnina et le sourire reviendrait.





Le sport en direct sur votre mobile


Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr


Fiche du Stats

Le face à face Calcio - journée 7
(à domicile) (à l'extérieur)
Bc Bp Pts Clt
3 2 3 16
Bc Bp Pts Clt
0 8 12 1
5 derniers matches
E Bologne
D Atalanta Bergame
E Udinese
D Cagliari
E Parme

Fil infos Sport

A la une

Le buzz du jour

Insolites People

Sport Business

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine

« Notre projet ne s'arrête pas là. »

Vadim Vasilyev, vice-président de Monaco

Direct Live