Football - Italie

Andrea Pirlo ne fera pas de sentiment

Andrea Pirlo ne fera pas de sentiment

"J'ai fait un rêve : une victoire à Milan avec deux buts de Pirlo !" Giuseppe Marotta pourrait bien voir celui-ci s'accomplir samedi soir, dans la "cathédrale" milanaise. Recruté l'été dernier gratuitement en provenance justement du Milan, Andrea Pirlo est depuis le début de la saison le "Monsieur Plus" de la Juventus Turin. Pièce maîtresse de l'entrejeu bianconero, le joueur de 32 ans s'est récemment illustré face à Catane, d'un sublime coup franc, puis de deux passes décisives.

A la plus grande joie du directeur sportif turinois qui avait tout fait pour recruter l'international transalpin. "Nous avons contacté Pirlo le plus tôt que la loi nous y autorisait", a-t-il rappelé dans les colonnes de La Gazzetta dello Sport. "Au-delà de ses qualités techniques, Andrea est fondamental dans le vestiaire de par son charisme et son expérience." Et quand bien même certains esprits grincheux pointaient du doigt l'âge avancé de "l'architecte", Marotta a remis les pendules à l'heure : "Hormis la saison passée à Milan, il a toujours joué au moins 30 matches par saison."

Et cela se ressent sur la performance globale des Bianconeri, actuellement deuxièmes de Serie A à un seul point de l'ancien club de Pirlo, le Milan AC, mais surtout invaincus depuis le début de la saison. Face à des Rossoneri privés de Zlatan Ibrahimovic, la Juve a donc une belle carte à jouer samedi soir à San Siro. Si Massimiliano Allegri ne regrette en aucun cas son départ - "Pirlo, c'est de l'histoire ancienne, il joue bien à la Juve mais c'est une décision prise bien en amont" -, pour ce genre de rencontre, il faudra certainement compter sur un Fuoriclasse pour décanter la situation. Cela tombe bien, Andrea Pirlo fait partie de ceux-là...


Julien Froment





Sport-Kiff.com, la boutique du sport
Partenaire officiel de Sport.fr




RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport

Deschamps va devoir faire des choix Equipe de France

Deschamps va devoir faire des choix

C'est reparti pour la bande à Deschamps. L'équipe de France attaque les chose sérieuses samedi à 20 h 45 face au Luxembourg. Un match comptant pour le groupe A des éliminatoires à la Coupe du monde 2018 en Russie. Pour le moment, les Bleus sont premiers avec 10 points et le Luxembourg lanterne rouge avec un seul petit point. Malgré tout, il reste beaucoup d'interrogations à propos du 11 que pourrait aligner Didier Deschamps. Sport.fr s'est penché sur la question avec deux catégories : titulaires indiscutables et joueurs incertains.