Ce dimanche soir lors de la 13e journée de Ligue 1, l’OM est allé chercher un bon point sur le terrain de Bordeaux (1-1) grâce à une réalisation de Morgan Sanson à la dernière seconde du match, que les marseillais voyaient (déjà) perdu.

Dans une saison de Ligue 1, la chance tourne. Alors que l’Olympique de Marseille était sorti abattu de son match nul face au PSG (2-2) il y a un mois à cause d’un but à la dernière minute de Cavani, c’est cette fois eux, qui ont réussi à scorer à la dernière seconde pour s’éviter une défaite qui leur était pourtant promise. Et à en voir la réaction de Sanson, de ses coéquipiers et de tout le banc de l’OM, ce but a même été accueilli comme une victoire après un match ou Marseille aura alterné le pas bon et le mauvais.

La série continue

Car si les Marseillais voulaient briser leur horrible série face à Bordeaux (l’OM n’a plus gagné depuis 40 ans sur le terrain des Girondins), il fallait commencer le match d’une autre manière. Après seulement quatre petites minutes de jeu, Nicolas de Préville profitait d’une passe mal assurée de Zambo Anguissa en direction de Morgan Sanson, pour filer tout seul au but et tromper Steve Mandanda d’une superbe frappe enroulée au ras du poteau. L’ancien joueur de Lille s’offrait là son premier but de la saison avec sa nouvelle équipe, faisant dans le même temps chavirer un Matmut Atlantique qui portait assez mal son nom puisqu’il était en feu.

Dans cette superbe ambiance, le match s’est électrisé, s’est haché, et le jeu a plus été fait de fautes que d’occasions. Mais Bordeaux tenait son résultat et on voyait mal comment Marseille pourrait marquer puisque Thauvin n’était pas en réussite et Mitroglou a raté plus ou moins toutes les demi-occasions qu’il a pu avoir. C’est finalement sur un dernier coup franc tiré du milieu de terrain par Steve Mandanda et après une partie de billard dans la surface Bordelaise que Sanson a crucifié Costil et Bordeaux d’une frappe sèche à ras de terre (90+4e). Bordeaux peut avoir des regrets, car même s’il va étendre sa série d’invincibilité à domicile face à l’OM à 41 ans, il manque une belle occasion de se relancer. Marseille dans le même temps, reste 4e de Ligue 1, à un point de Lyon, le troisième.