X

Sagnol le bon choix pour le Bayern Munich ?

Enttaeuschung auf der FC Bayern Bank; Trainer Carlo Ancelotti (li) und Co-Trainer Willy Sagnol

C’est officiel, Carlo Ancelotti a été démis de ses fonctions par le Bayern Munich et est remplacé par son adjoint Willy Sagnol. L’ancien entraîneur de Bordeaux jouera son premier match à la tête des Bavarois, ce samedi sur le terrain du Hertha Berlin.

Qui aurait cru que la déroute subie par le Bayern Munich ce mercredi soir en Ligue des Champions allait profiter à Willy Sagnol ? Après la défaite des Bavarois 3-0 au Parc des Princes, l’entraîneur du Bayern Carlo Ancelotti a été limogé par le club ce jeudi après-midi. Son adjoint Willy Sagnol, présent à ses côtés mercredi soir, va être son remplaçant au moins pendant un temps. L’ancien latéral droit de l’Equipe de France aura pour mission de “redresser” le Bayern, troisième en championnat à trois points de Dortmund et auteur d’un début de saison plus compliqué que les autres années.

Une expérience délicate à Bordeaux

Sagnol est un ancien de la maison. Le désormais ex-bras droit de Carlo Ancelotti a passé 8 ans en Bavière où il a joué de 2000 à 2008. Après sa carrière, il est rapidement entré dans le staff du Bayern Munich, et y est revenu cet été pour introduire un rouage nouveau dans le cercle du staff sportif à forte connotation italienne.

Entre-temps, le finaliste de la Coupe du monde 2006 a connu une expérience en tant qu’entraîneur principal à Bordeaux qui ne s’est pas très bien terminée. Alors qu’il avait réalisé des premiers matchs prometteurs avec les Girondins de Bordeaux, l’équipe de Willy Sagnol s’est mise à enchaîner les résultats moyens, tandis que le jeu proposé était médiocre. Cela avait conduit le club à licencier l’entraîneur avant la fin de la saison, en mars 2016. Sagnol a également été sélectionneur de l’Equipe de France Espoirs pendant un an entre 2013 et 2014 avant d’arriver à Bordeaux. Là aussi l’expérience n’avait pas été concluante. Espérons pour lui, que les choses se passent différemment à Munich