X

Que fait l’Olympique Lyonnais ?

Memphis Depay (lyon)

Alors que Lyon a connu un été chargé sur le plan du mercato, avec de nombreux recrutements, le début de saison est médiocre. Le match nul hier face à l’Atalanta Bergame (1-1) à domicile en Europa League, a souligné les insuffisances.

Si l’on met de côté la victoire chanceuse obtenue contre Guingamp (2-1) à domicile le 10 septembre (la dernière en date), l’OL n’a plus gagné depuis le 11 août. Entre temps, les Gones ont subi une défaite face à Paris et 5 matchs nuls. Dans des matchs, justement, très souvent nuls. Après un été où l’OL a perdu ses cadres (Lacazette, Tolisso, Gonalons), le club a voulu se renouveler en achetant de nouvelles têtes (Traoré, Diaz, Marcelo, Ndombélé…). Mais force est de constater que pour l’instant, cela ne fonctionne pas, l’Europa League et le match d’hier soir en étant l’un des symboles.

Car Jean-Michel Aulas, le président de l’OL l’a dit au début de la saison, cette année, il veut voir son équipe briller en Europe. Le problème, c’est qu’elle ne brille même pas en Ligue 1. L’OL sortait avant le match de jeudi soir, d’une défaite 2-0 à Paris et d’un match nul à domicile face à Dijon (3-3). La défense, souvent mise en cause, a encaissé six buts sur les trois derniers matchs.

Memphis et Génésio, même combat ?

Et quand l’attaque est en difficulté et manque des occasions, il devient difficile de gagner les matchs. Pourtant l’OL marque, mais a un problème avec un joueur : Memphis Depay. Recruté pour près de 20M d’euros en janvier à Manchester United, le néerlandais est très en deçà des espérances fondées sur lui. À lui seul, il est l’image d’un jeu collectif inexistant et d’une incapacité à se transcender. Mais la responsabilité est partagée.

Bruno Génésio, l’entraîneur de l’OL depuis un an et demi maintenant, n’a toujours pas réussi à imprimer une identité de jeu à son équipe. L’ancien adjoint nommé par Aulas a bien essayé de prendre des décisions fortes récemment. Il a notamment mis Memphis en tribune lors du match face à Dijon, et il a remplacé les latéraux qui réalisaient un début de saison catastrophique. Mais rien n’y a fait. Hier face à l’Atalanta Bergame, l’OL espérait se relancer après son piteux match nul face à l’Apollon Limassol. C’est raté.