Débuts difficiles pour Arsenal

Football / Angleterre

Débuts difficiles pour Arsenal
Photo TEAMSHOOT

Débuts difficiles pour Arsenal

Samedi 18 août 2012 - 18:08

Pour la première journée de Premier League, Arsenal a dû concéder le nul sur sa pelouse contre Sunderland (0-0). En manque d'inspiration, les Gunners n'ont jamais su trouver la solution face au bloc bien compact des Black Cats. Seuls motifs de satisfaction, le retour d'Abou Diaby et les bons débuts de Santi Cazorla.

Arsenal débute cette saison de Premier League par un match nul (0-0). Les Gunners n’ont jamais réussi à mettre la vitesse nécessaire dans leur jeu pour déstabiliser un bloc compact, venu défendre coûte que coûte. Pourtant Sunderland ne fait pas partie des gros morceaux de cette Premier League, et les joueurs d’Arsène Wenger devront d’ores et déjà s’habituer à affronter des équipes refusant le jeu, et venues pour défendre le point du match nul coûte que coûte. Que ce soit en première ou en deuxième mi-temps, les Gunners ont semblé sans solution devant le casse-tête proposé par Martin O’Neil, le coach des Black-Cats.

Arsène Wenger pourra cependant se réjouir des bons débuts de Cazorla sous le maillot londonien. L’Espagnol fut clairement le joueur offensif le plus en vue de son équipe. Il aurait même pu ouvrir la marque dès les premières minutes de jeu, mais Mignolet, le portier de Sunderland, veillait au grain (5e). En 90 minutes, l’ancien joueur de Villarreal et de Malaga s’est imposé comme le meneur de jeu de son équipe. Et il aurait même pu être à créditer d’une passe décisive, si Olivier Giroud, entré en jeu à la place de Podolski peu après l’heure de jeu, n’avait pas mangé la feuille de match (82e).

Autre satisfaction côté d’Arsenal, et par ricochet pour l’équipe de France, le retour d’Abou Diaby sur les pelouses. L’international français a évolué durant une heure et semble avoir retrouvé ses jambes. Il aurait même pu inscrire un but si le gardien de Sunderland n’avait pas détourné sa frappe un peu trop écrasée (28e). Mais à l’image de son équipe, l’ancien Auxerrois a manqué de vitesse dans ses transmissions de balle aux moments clés. Le bloc de Sunderland n’a jamais été réellement déstabilisé par les offensives des Gunners. Les coéquipiers de Louis Saha, lui aussi entré en cours de jeu, auraient même pu prendre l’avantage en première période. Mais Szczesny a bien rendu la confiance qu’Arsène Wenger a placé en lui, en s’employant par deux fois (4e, 11e). Au final, l’ombre de Robin van Persie n’a cessé de planer sur l’Emirates Stadium, et ce match sans but ne fait que la renforcer un peu plus.





Le sport en direct sur votre mobile


Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr


Fiche du Stats

Premier League
- Journée 1

Fil infos Sport

A la une

Le buzz du jour

Insolites People

Sport Business

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine

« Notre projet ne s'arrête pas là. »

Vadim Vasilyev, vice-président de Monaco

Direct Live