X

Des nouvelles informations dans le dossier des « matchs truqués » en Ligue 2

Fanion Ligue 2 et sponsor Domino's

Selon les informations de L’Equipe ce mardi, un juge d’instruction a pris la décision de renvoyer neuf personnes devant le tribunal correctionnel dans le cadre de l’affaire des soupçons de « matchs truqués » en Ligue 2.

L’ancien président du Nîmes Olympique, Jean-Marc Conrad, devra comparaître pour corruption active sur le match Caen-Nîmes (1-1) disputé le 13 mai 2014. Le résultat de l’époque avait arrangé les deux équipes puisque les Normands avaient validé leur montée en Ligue 1 alors que le club gardois assurait son maintien. Jean-François Fortin, actuel président de Caen, sera lui jugé pour corruption passive.