L’AS Monaco a quitté la Ligue des Champions par la toute petite porte en se faisant une nouvelle fois gifler par le FC Porto (5-2), qui se qualifie, lui, pour les huitièmes de finale.

Le demi-finaliste de la dernière Ligue des Champions n’aura vraiment pas fait honneur à son statut cette saison. Alors que le groupe composé de Besiktas, Porto et Leipzig, semblait largement accessible pour les monégasques, ces derniers ont fait preuve d’une faillite collective dans de nombreux matchs et notamment dans les deux oppositions face au FC Porto pour terminer dernier du groupe, éliminé de toutes compétitions européennes.

8-2 sur les deux matchs

Face au FC Porto qui avait besoin d’une victoire pour ne pas calculer et être sûr de pouvoir jouer les huitièmes de finale de la Ligue des Champions, Monaco a pris l’eau, dans les mêmes proportions qu’à l’aller en s’inclinant lourdement (5-2). À l’aller, les champions de France en titre avaient été dominé 3-0 à domicile. Dans ce match, Ghezzal et Felipe ont été expulsé avant la mi-temps tandis qu’Aboubakar auteur d’un doublé, a été un poison pour l’arrière garde de Monaco. Bien que l’ASM avait fait tourner pour ce match car les hommes de Leonardo Jardim étaient déjà éliminés, ils n’ont pas réussi à terminer sur une bonne note et ont même été un condensé de la saison monégasque en Europe cette saison : de la maladresse, de la malchance, et une défense sacrément friable.