Après les soupçons de corruption liés à l’attribution de l’organisation de la Coupe du Monde 2022, le Qatar doit faire face à une crise diplomatique sans précédent avec ses voisins. La tenue du Mondial dans le pays serait même menacée selon un rapport dévoilé par la BBC.

D’après un rapport confidentiel de Cornerstone Global, une compagnie de conseil stratégique, l’impact économique et politique de la fermeture des frontières avec l’Arabie saoudite, Bahreïn, l’Égypte et les Émirats arabes unis est clairement de nature à remettre en cause l’organisation de la Coupe du monde. Cette situation pourrait, à long terme, faire exploser les dépenses de l’émirat pour la construction des stades et des nombreuses infrastructures annexes.

La réponse de Doha ne s’est pas faite attendre. Le comité d’organisation de la compétition a pointé du doigt « les motivations d’une organisation » qui serait clairement « liée aux pays qui bloquent le Qatar« . L’émirat considère ce rapport aussi « transparent que risible » et remet en cause les sources qui ont permis de le rédiger.