En multipliant par 4 les achats et par 2 les ventes par rapport au mercato précédent, les clubs français ont été très actifs lors de ce mercato 2017 estival.

A l’achat comme à la vente, les montants des transferts ont atteint des records au cours du mercato estival 2017, détaille la Ligue de football professionnel (LFP). Le montant total des achats (français + étranger) a été multiplié par 4 par rapport à l’édition 2016 pour atteindre un total de 697 millions d’euros d’investissement. Un seul joueur, Neymar (PSG), compte pour le tiers de ce total ! Dans le sens inverse, le montant total des ventes (français + étranger) a quasiment doublé pour culminer à 619 millions d’euros. Pour la première fois depuis 2013, les clubs français ont plus acheté (534 M€) que vendu (456 M€) à l’étranger. Concernant les transferts franco-français, le montant a quasiment triplé, passant de 56 à 163 millions d’euros.

Les clubs français ont plus acheté que vendu

« Après quatre premières journées spectaculaires marqués par une hausse des buts, des affluences et des audiences, les investissements des clubs français, dont le solde achats – ventes est positif, constituent des signes très encourageants pour l’avenir, estime Didier Quillot, Directeur Général Exécutif de la LFP. Le montant record des ventes démontre aussi la qualité de formation et de post-formation des clubs français, qui ont pleinement intégré le marché des transferts dans leur modèle de développement. » Portés par l’augmentation des droits audiovisuels dans l’ensemble des grands championnats européens, les transferts en France ont connu une forte croissance marquée notamment par un nombre record de 29 opérations égales ou supérieures à 10 millions d’euros, constate la ligue, soit deux fois plus que l’an passé. Au total, 12 clubs de Ligue 1 ont été concernés par ce type de transaction. Autre fait notable : là où les gros transferts étaient l’an passé essentiellement des ventes (10 départs pour 3 arrivées), le flux est quasiment à l’équilibre cette année avec 13 départs pour 12 arrivées. Cette tendant s’observe également sur les opérations égales ou supérieures à 5 millions d’euros, qui ont concernés 20 clubs français (17 de Ligue 1 et 3 Ligue 2). Là encore, le nombre de transferts a plus que doublé (57 contre 26 en 2016) et l’équilibre s’est inversé à l’international (25 arrivées pour 21 départs). Dans ce domaine, le marché franco-français affiche aussi une très forte croissance (11 transferts en 2017 contre seulement 2 l’an passé).

Précisons que le total des sommes que les clubs ont investies est encore supérieur puisque la LFP précise que «ces chiffres n’intègrent pas les options d’achats sur joueurs prêtés dont notamment Kylian Mbappé». L’ex-Monégasque a en effet été prêtée pour une saison au PSG, un prêt assorti d’une option d’achat de 145 millions (plus 35 miollions d’euros de bonus) qui sera levée… quand le PSG sera mathématiquement maintenu en Ligue 1 la saison prochaine.

4

Les clubs français de Ligue 1 et Ligue 2 ont dépensé pour 697 millions d’euros au total lors du marché des transferts cet été, soit quatre fois plus que lors du mercato précédent.