La Premier League réserve très souvent des rencontres spectaculaires. Le choc Leicester – Liverpool comptant pour la 6e journée de Premier League, samedi soir, est de ceux-là ! Victoire 3-2 de Liverpool sur la pelouse des Foxes… mais quel scénario !

Liverpool menait tranquillement 2-0 dans ce match grâce au retour en très grande forme de celui qui a défrayé la chronique lors du mercato, Philippe Coutinho. Auteur d’une passe décisive pour Salah pour l’ouverture du score (15e) puis d’un but somptueux (23e), le Brésilien éclabousse la rencontre de sa classe et semble mener les Reds vers une victoire aisée. Mais c’est sans compter la fougue des Foxes. Okazaki réduit la marque juste avant la pause (45+3e). A la 68e minute, Henderson fait à nouveau le break pour Liverpool… mais s’ensuivent trois minutes de folie. Ce diable de Jamie Vardy marque (69e) puis obtient un penalty ! L’attaquant de Leicester s’élance… et le portier belge des Reds, Simon Mignolet, réalise une parade exceptionnelle ! Fin de l’euphorie pour Leicester. C’est finalement bien Liverpool qui s’impose.

L’image de la rencontre : le pénalty de Vardy stoppé par Simon Mignolet

Au cours de l’après-midi, toutes les grosses écuries engagées l’ont emporté. Conséquence de ces résultats, le classement en tête ne bouge pas.

Encore un carton pour Manchester City. À domicile et face au dernier du championnat, les Citizens l’ont emporté (très) facilement 5-0. Crystal Palace n’a pas existé et compte toujours 0 point après 6 journées. Raheem Sterling s’est offert un doublé et les joueurs de Pep Guardiola continuent d’être leader, avec cinq victoires en six matchs. Néanmoins, City est suivi comme son ombre par son voisin Manchester United. Les Red Devils, vainqueurs sur le terrain de Southampton (1-0), comptent le même nombre de points que Manchester City, soit 16 sur 18 possible.
Morata x3

Le troisième du championnat était lui aussi sur le terrain, en l’occurence celui de Stoke City. Les champions en titre l’ont emporté 4-0 grâce notamment à un triplé de leur attaquant Alvaro Morata. L’Espagnol, qui a marqué après 82 secondes de jeu son premier but prouve à son entraîneur Antonio Comte qu’il a eu raison de laisser partir Diego Costa pour l’Atletico Madrid. Dans les autres matchs, Everton, relégable avant ce match l’a emporté 2-1 contre Bournemouth. Plus tôt dans l’après-midi, Tottenham s’est imposé 3-2 face à West Ham.