Héroïque durant près de 95 minutes, l’Atletico Madrid a ensuite complètement craqué durant la prolongation, laissant s’échapper la première Ligue des champions de son histoire contre ses rivaux du Real (1-4 ap). Voici les notes des joueurs de l’Atletico.

Courtois : 4 Jusqu’à la 95e minute, il a été parfait sur les rares ballons qu’il a eu à gérer. Impuissant sur le but de Ramos, l’international belge repousse la frappe de Di Maria mais ne revient pas assez vite pour stopper la tête de Bale, avant d’être l’auteur d’une faute de main sur la frappe de Marcelo sur le troisième but. Frustrant.

Juanfran : 4 Il a symbolisé cette équipe qui a tout donné en terminant la rencontre sur une jambe en raison d’une blessure. Le scénario aurait peut-être été différent si le latéral droit, régulièrement pris de vitesse par Di Maria, était sorti (les trois changements avait été opérés) : le deuxième but vient de son côté et il a souffert le martyr.

Miranda : 6 Les attaquants du Real se sont longtemps cassés les dents sur la défense des Colchoneros et le Brésilien n’y est pas pour rien. Benzema, invisible, ne dira pas le contraire, tout comme Ronaldo, dépassé en terme de puissance. Mais il a fini par craquer, comme son équipe.

Godin : 7 Il aurait pu être le héros de Lisbonne, comme il l’avait été au Camp Nou la semaine passée. Son but, pour lequel il a bien été aidé par Casillas, a permis à l’Atletico d’être à quelques secondes de sa première C1, tout en le récompensant d’un match parfait. N’hésitant jamais à se sacrifier sur le plan défensif, il a tenu en échec tous les Merengue jusqu’à la 95e minute. Auteur de la faute sur Ronaldo pour le penalty du 4 à 1, pour conclure une soirée passée de rêve à cauchemardesque.

Filipe Luis : 6 A se demander pourquoi Luiz Felipe Scolari, le sélectionneur du Brésil, lui a préféré Marcelo, remplaçant dans le camp d’en face, ou Maxwell. Le latéral gauche a livré un énorme match, écœurant Bale ou Di Maria qui ne l’ont jamais passé ou presque en un contre un. Ses montées ont régulièrement apporté le danger. Sorti épuisé et remplacé par Alderweired (82e). Si l’international belge n’a pas démérité, le Real Madrid a ensuite été beaucoup plus efficace sans Filipe sur le terrain…

Raul Garcia : 5 Profitant du forfait d’Ardan Turan pour débuter, il s’est montré précieux pour son travail défensif, a également apporté le danger dans le couloir droit et a tenté deux fois sa chance de loin, sans succès. Averti pour un vilain tacle sur Di Maria par derrière qui a empêché l’Argentin de filer au but. Remplacé par Sosa (65e), que l’on n’a quasiment pas vu.

Gabi : 6 Le capitaine madrilène a été à l’image de son équipe : teigneux, ne lâchant rien en défense, impressionnant en terme d’abnégation. Son travail à la récupération a été précieux. Impuissant quand son équipe a sombré.

Tiago : 5 Si sa passe ratée aurait pu permettre à Bale d’ouvrir le score à la demi-heure de jeu, le Portugais a été l’auteur d’un match sobre et propre. Travailleur de l’ombre, il a toutefois disparu, cuit physiquement, en prolongation.

Koke : 5 Il n’a pas vraiment brillé dans la partie de terrain adverse, se concentre beaucoup sur son travail défensif à défaut de faire parler ses qualités balle au pied. Et c’est dommage, car il y avait peut-être mieux à faire que de caresser les chevilles de Carjaval, son adversaire direct.

Villa : 4 Beaucoup de courses et d’appels. Un gros travail de repli défensif jusqu’en prolongation, quand le Real Madrid a pris l’avantage. Si la victoire avait été au bout, son abattage aurait été loué. Mais un attaquant qui ne pèse pas sur la défense adverse et ne marque pas n’a pas réussi son match.

Diego Costa : (Non noté) Pas de miracle pour l’attaquant et pari raté pour Diego Simeone, qui a dû le sortir au bout de seulement 9 minutes de jeu en raison de sa blessure à la cuisse droite, pas encore soignée à 100%. Remplacé par Adrian Lopez (5), dont les courses ont perturbé la défense madrilène. Une frappe contrée qui aurait pu faire mouche.