Payet hors du coup

Football / Ligue des champions

Payet hors du coup
Photo TEAMSHOOT

Payet hors du coup

Mercredi 22 août 2012 - 10:27

Contre Copenhague, en barrage aller de la Ligue des champions, Dimitri Payet a délivré une prestation de mauvaise facture. Manquant de profondeur, et faisant toujours les mauvais choix l'attaquant lillois est depuis le début de saison hors du coup. Le pénalty raté face aux Danois ne devrait pas, en outre, lui redonner confiance.

A l’image de son équipe, Dimitri Payet a livré une prestation bien terne mardi soir contre Copenhague. Et il ne s’agit pas seulement du penalty manqué par le Réunionnais. L’ancien Stéphanois a fait preuve d’une trop grande nonchalance et surtout d’un manque de timing rédhibitoire à ce niveau-là.

Depuis qu’il a été acheté à l’ASSE pour dix millions d’euros, l’attaquant international a eu du mal à confirmer le talent que tout le monde lui prête. Si sa blessure en début de saison dernière lui avait servi d’excuse pour expliquer son faible niveau de jeu, cette année, Payet a réalisé une préparation complète. A sa décharge, il ne semble pas l’avoir totalement encaissée, comme le reste de ses coéquipiers d’ailleurs. Car l’attaquant est loin d’être le seul membre de l’attaque lilloise à ne pas être au niveau.

Une attaque apathique

Si contre Copenhague, le manque d’agressivité du LOSC fut la principale raison de la défaite des Nordistes (1-0), le manque d’impact du trio offensif composé de Salomon Kalou, Tulio De Melo et Payet a démontré, si besoin en était, que Lille n’était pas encore tout à fait prêt dans ce début de saison. Evidemment, le départ d’Eden Hazard, organisateur et premier détonateur des offensives des champions de France 2011 par le passé, y est probablement pour beaucoup. Mais cela ne peut pas expliquer le manque de coordination entre ces trois joueurs, incapables de jouer dans la profondeur et réclamant en permanence le ballon dans les pieds.

Déjà contre Nancy (1-1), lors de la deuxième journée de Ligue 1, le trident lillois avait affiché les mêmes manques dans le jeu. Là encore, certains joueurs, comme Aurelien Chedjou, avaient voulu mettre le manque d’efficacité offensive sur le compte de l'absence d’automatismes avec les nouvelles recrues. "On voit que Salomon (Kalou, ndlr) ou Marvin (Martin, ndlr) cherchent encore leurs marques. On les aide pour ça. Il faut aussi qu'on augmente tous notre niveau de jeu," avait expliqué l'international camerounais. Mais le mal semble cependant plus profond, surtout pour des joueurs censés faire partie des meilleurs du championnat de France à leur poste.

D’autant plus que les milieux de terrain, à l’image de Florent Balmont complètement dépassé contre les Danois, ne savent plus quoi faire du ballon. Le seul à s’en être à peu près sorti fut Marvin Martin, qui n’était pas au club la saison dernière. La rentrée de Nolan Roux à la place de Payet a quelque peu fluidifié le jeu des Dogues face à Copenhague. Il serait d’ailleurs intéressant de voir l’ancien Brestois débuter une rencontre en pointe de l’attaque, à la place d’un Tulio De Melo dont la lenteur d’exécution a passablement pénalisé le jeu lillois mardi soir. Le LOSC a maintenant une semaine avant le match retour pour régler la ligne de mire offensivement. Pour pouvoir se qualifier, il faudra au minimum inscrire deux buts au Grand Stade.

Le sport en direct sur votre mobile


Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr



Le Zapping Sport.fr de la semaine : Cristiano Ronaldo, Messi, James Rodriguez, Van Persie, Ibrahimovic

Fiche du Stats

Ligue des Champions
- Barrages

Fil infos Sport

A la une

Le buzz du jour

Insolites People

Sport Business

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine