Paris prévient l'Europe

Football / Ligue des champions

Paris prévient l'Europe
Photo TEAMSHOOT

Paris prévient l'Europe

Mardi 18 septembre 2012 - 22:50

La première du Paris Saint-Germain en Ligue des champions aura été une véritable promenade de santé. Les hommes de Carlo Ancelotti ont facilement dominé le Dynamo Kiev (4-1) devant leur public, et ne laissent pas place au doute : il faudra compter sur le PSG cette saison en C1.

Paris envoie directement un message. Pour son premier match de Ligue des champions de la saison, le Paris Saint-Germain n’a fait qu’une bouchée du Dynamo Kiev (4-1) au Parc des Princes ce mardi soir. Paris démarre sa promenade de santé dès la première période. Supérieure sur le papier, l’équipe de Carlo Ancelotti l’est aussi sur le terrain, et de manière assez franche. Le PSG se montre dangereux dès les premières minutes de jeu, et va assez rapidement trouver le chemin des filets. Décalé côté gauche à la 19e minute de jeu, Jérémy Ménez dribble à l’intérieur de la surface de réparation et force Mikhalik à faire faute. Zlatan Ibrahimovic, évidemment, se charge du penalty et prend Koval à contre-pied, 1-0 pour le club de la capitale, logiquement. Dix minutes plus tard, un double arrêt décisif du portier ukrainien sur Ibra et Javier Pastore offre un corner à Paris, qui va atterrir dans les pieds de Thiago Silva, qui marque à bout portant pour sa première apparition sous le maillot parisien. Après moins d’une demi-heure de jeu, le PSG mène déjà 2-0, grâce à ses deux recrues phare de l’été, mais ne s’arrête pas en si bon chemin. Dès la 32e minute, Alex imite son compatriote de la charnière centrale en marquant lui aussi sur corner, d’une frappe puissante qui ne laisse aucune chance à la défense de Kiev. Les coéquipiers du capitaine Christophe Jallet rentrent au vestiaire avec un avantage au score conséquent, et en ayant laissé une impression de facilité.

Avec un tel écart, Paris n’a plus à faire le jeu en seconde période, et la qualité du match s’en ressent. Le rythme baisse logiquement, les occasions franches se font rares, et le club de la capitale gère tranquillement sa rencontre. Ibrahimovic, Pastore et compagnie se procurent bien quelques frappes, dont une qui frôle le poteau pour l’Argentin, mais le Dynamo ne cède plus. Au contraire, à la 87e minute, les Ukrainiens parviennent à sauver l’honneur sur corner, grâce à une frappe enroulée du gauche de Miguel Veloso, qui prend Salvatore Sirigu à défaut en raison de la tentative de déviation trompeuse de Vukojevic (3-1). De quoi réveiller légèrement Paris, et Javier Pastore qui profite d’une erreur sur sa ligne de Koval pour redonner trois buts d’avance aux siens dans les arrêts de jeu (4-1, 90e+1), rattrapant bien une passe trop tardive de Nenê. Mais le principal est là pour le Paris Saint-Germain, qui remporte trois points pour son grand retour en Ligue des champions, et la première de sa génération "galactique". Le spectacle n’a certes duré qu’une mi-temps, mais le club entraîné par Carlo Ancelotti n’a pas eu besoin de beaucoup plus pour montrer qu’il avait bien les moyens de faire quelque-chose dans cette C1. L’adversaire reste toutefois relativement faible, et Paris a un rendez-vous bien plus compliqué qui l’attend dans quinze jours, avec un déplacement à Porto qui en dira bien plus long sur le niveau européen du club.

Fiche du Stats

Fil infos Sport

A la une

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine

Direct Live