Football - Ligue des champions

Le Real paré pour le Clasico

Le Real paré pour le Clasico

Le Real est chaud, pas City


Le Real Madrid est fin prêt à affronter le Barça. Déjà impressionnants ce week-end en Liga devant le Deportivo La Corogne (5-1), les joueurs de Jose Mourinho ont confirmé leur retour en forme en ne faisant qu'une bouchée de l'Ajax Amsterdam (1-4). Comme en championnat, Cristiano Ronaldo s'est taillé la part du lion en inscrivant ni plus ni moins qu'un triplé une fois encore. Le Portugais a profité d'un bon travail de Benzema, titulaire en pointe, pour permettre au Real de rentrer au vestiaire en tête au tableau d'affichage (42e). Puis les Merengue, sous l'impulsion de ce duo, ont accéléré par la suite. Sur un centre de Kaka, relancé pour cette rencontre, Benzema doublait la mise d'une magnifique reprise de volée acrobatique (48e).

Si l'Ajax reprenait espoir avec la réduction de l'écart de Moisander sur corner (56e), Ronaldo se chargeait d'assurer le succès madrilène en deux minutes (79e et 81e), avec notamment un nouveau service de Benzema. De bon augure avant un Clasico qui s'annonce palpitant. Surtout que dans le même temps, Manchester City, déjà battu par le Real il y a deux semaines (2-3), a eu très chaud. Le Borussia Dortmund a quasiment calmé les coéquipiers de Nasri et Clichy, tous deux titulaires, sur leur pelouse (1-1). Mais les Allemands n'ont pas sur conserver leur avantage, acquis grâce à Reus (61e), en concédant un penalty dans les dernières secondes. Balotelli, remplaçant et entré sous les huées, se chargeait, sans trembler, d'offrir un nul inespéré aux siens (90e).

Malaga tranquille, Arsenal un peu moins


Quelques heures après la victoire étriquée du Milan AC en Russie sur la pelouse du Zénith (2-3), Malaga a repris la tête du groupe C aux Rossoneri. Les Espagnols n'ont pas connu trop de difficultés pour se défaire d'une trop limitée et timide équipe d'Anderlecht, qui évoluait pourtant à domicile (0-3). Un missile d'Eliseu juste avant la pause a débloqué la situation (45e+1), avant que Joaquin n'assure le succès espagnol sur un penalty au retour des vestiaires (55e). Puis Eliseu s'offrait un doublé tout en puissance (64e). De quoi placer Malaga en position de force avant la double confrontation à venir contre le Milan AC, sûrement décisive pour la première place de ce groupe.

Étrillé il y a deux semaines par le PSG (4-1), le Dynamo Kiev compte désormais le même nombre de points que le club de la capitale (battu à Porto 1 à 0) après s'être 2e journée. Les Ukrainiens ont plié le match dès la première mi-temps devant le Dinamo Zagreb (2-0), grâce à Gusev (3e) et Pivaric, buteur contre son camp (33e, csc).

Enfin, dans le groupe de Montpellier, Arsenal a signé son deuxième succès dans cette C1 devant l'Olympiakos (3-1). La tâche ne fut pas aisée pour les joueurs d'Arsène Wenger. Si Gervinho, préféré à Giroud en pointe, a ouvert le score (42e), tout était à refaire après l'égalisation de Mitroglou avant la pause (45e). Les Gunners faisaient finalement la différence dans le second acte, grâce à Podolski (55e) puis Ramsey en toute fin de match (90e), confortant du coup leur place de leader dans le groupe B.


Achetez ce produit Arsenal FC sur sport-kiff.com








Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

Sport.fr TV


RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport