Le LOSC face à son destin

Football / Ligue des champions

Le LOSC face à son destin
Photo TEAMSHOOT

Le LOSC face à son destin

Mardi 28 août 2012 - 21:22

Défaits par les Danois de Copenhague au match aller (1-0) des barrages de la Ligue des champions, les Lillois n'ont pas le droit à l'erreur. En cas de non-qualification, le club nordiste prendrait du retard sur son tableau de marche.

Contre Copenhague, Lille disputera son match le plus important de ce début de saison. Les joueurs de Rudi Garcia n’ont pas le droit à l’erreur face aux Danois, mercredi. Leur président Michel Seydoux a dû leur rappeler tout au long de la semaine à quel point ce match était important pour permettre au LOSC de continuer sa progression dans la hiérarchie du football français et européen. Déjà auteurs d’un parcours décevant la saison dernière en C1 (les Lillois avaient terminé dernier de leur groupe, dans une poule pourtant à leur portée), les coéquipiers de Rio Mavuba évolueront pour leur deuxième match dans le Grand Stade avec la pression du résultat.

Le président Seydoux a cependant tenté de dédramatiser la situation : "Une non-qualification ne serait pas une catastrophe industrielle, mais serait bien sûr extrêmement dommageable, a-t-il expliqué sur les ondes de RMC. Effectivement, Lille serait assez solide pour se relever d’un échec de cette ampleur, mais il est certain que sur plusieurs points, la non-participation à la Ligue des champions remettrait en causes bien des projets, à commencer par le mercato des Dogues. "Le mercato ferme le 4 septembre en France et l'impact d'une qualification peut être positif sur le mercato.", a expliqué le dirigeant nordiste.

Du point de vue de l’image aussi, notamment à l’étranger, cette rencontre s’avère d’une importance capitale. Après avoir réussi à faire venir des "noms" comme Salomon Kalou cet été ou encore Joe Cole la saison dernière, Lille a besoin d'étendre sa réputation à travers l’Europe pour attirer des pointures à l’avenir. D’autant plus que la nouvelle stature du Paris Saint-Germain rend le championnat de France plus attractif, et qu’il serait dommage de ne pas pouvoir en profiter. Il faudra donc éviter de reproduire le même genre de prestation qu’au match aller. Apathiques, les Lillois s’étaient "totalement fait bouffer" par Copenhague, pour reprendre les termes de Rio Mavuba. Cette fois, les champions de France 2010 sont prévenus et devront assumer leur status de favori.

Fiche du Stats

Ligue des Champions
- Barrages

Fil infos Sport

A la une

Top articles Sport.fr

Chiffre sport de la semaine

Phrase sport de la semaine

Direct Live