Football - Ligue des champions

La balade russe du Barça

La balade russe du Barça

Malgré le froid, le Barça n'aura pas tremblé. Il ne fallait qu'un petit point à la troupe de Tito Vilanova pour se qualifier pour les 8e de finale de la Ligue des champions. Elle aura fait mieux en s'offrant une petite promenade de santé sur la pelouse synthétique du Spartak Moscou : une victoire 3 à 0, nette et sans bavure. Pour assurer le coup, l'entraîneur catalan avait aligné sa meilleur équipe d'entrée, histoire de prouver que le Barça ne venait pas jouer le nul en Russie et bien faire oublier son faux-pas d'il y a deux semaines contre le Celtic Glasgoaw (défaite 2-1) dans cette C1. Cela s'est bien vu. Sérieux et appliqués, les Blaugrana n'auront connu aucun souci à se défaire de Moscovites dépassés. L'affaire aurait pu être différente si les locaux avaient mieux profité des rares occasions qu'ils ont eues. Mais Kombarov (14e), Suchy (22e) ou Emenike (34e) ont tour à tour envoyé leurs tentatives dans les nuages.

En face, le Barça a plié l'histoire en 45 minutes. Profitant d'un travail de Messi à l'entrée de la surface, Alves a ouvert le score d'une belle reprise de demi-volée, avec "l'aide" d'un gardien un peu à la ramasse (16e, 1-0). Puis l'Argentin s'est offert un doublé pour assurer le succès des siens, afin de ne pas regretter les occasions manquées de Pedro (12e, 56e et 77e) ou Fabregas (54e). Messi a tout d'abord bien repris une frappe repoussée d'Iniesta du droit, son "mauvais" pied (26e, 2-0). Puis il a bénéficié d'un caviar de Pedro en profondeur au cœur d'une défense larguée pour effacer le dernier rempart russe et s'offrir un deuxième but (40e, 3-0).

Avec désormais 56 réalisations en Ligue des champions, le triple Ballon d'Or égale Ruud van Nistelrooy et devient le deuxième meilleur buteur de la compétition, se rapprochant un peu plus du recordman, Raul (71 buts). Dans sa course aux records, Messi est en passe de frappe fort : il compte désormais 80 buts en 2012, soit seulement cinq de moins que Gerd Müller en 1972 (85 buts), meilleur buteur de l'histoire sur une année civile. Une marque que l'Argentin pourrait bien effacer. Il lui reste encore sept matches, toutes compétitions confondues, pour y parvenir d'ici la fin de l'année. Dont un en Ligue des champions, avec la réception du Benfica le 5 décembre prochain.


Achetez ce produit FC Barcelone sur sport-kiff.com








Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

Sport.fr TV


RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport