Football - Ligue des champions

Ancelotti - Girard, premières contrastées

Ancelotti - Girard, premières contrastées

"On a fait un très bon travail. C'est une bonne soirée. C'est bon pour la confiance." Au vu de la belle victoire du Paris Saint-Germain face au Dynamo Kiev ce mardi soir (4-1), la satisfaction de Carlo Ancelotti est des plus logiques. Son PSG n'a pas laissé la moindre chance aux Ukrainiens, et a offert une très belle image pour son entrée en lice dans la compétition. "C'est important de gagner le premier match en produisant du jeu, en mettant de l'intensité", confirme le technicien italien. "On a très bien commencé mais il reste cinq matchs. Ça ne vaut pas plus que trois points", tempère-t-il toutefois. Pour sa première en C1 à la tête du PSG, Ancelotti a en tout cas grandement apprécié l'apport du public, évidemment venu en masse : "Chaque fois que l'on joue à la maison, l'ambiance est fantastique. Ce soir (mardi), elle était peut-être un peu particulière car cela faisait huit ans qu'il n'y avait pas eu la Ligue des champions à Paris."

René Girard n'a pas eu droit au même dénouement avec Montpellier, mais l'entraîneur héraultais salue lui aussi les spectateurs : "Le public a été merveilleux. C'étaient des supporters, comme je le souhaitais. Ça a été une belle fête, on s'y attendait, mais ça aurait aussi pu retomber rapidement. S'ils nous ont soutenus jusqu'au bout, c'est qu'ils y ont cru, qu'ils se sont identifiés à l'équipe." Le MHSC et Girard vivaient en même temps leur première en Ligue des champions ce mardi soir avec la difficile réception d'Arsenal, et si le résultat n'a pas été au rendez-vous (1-2), le technicien a tout de même globalement apprécié : "Je crois qu'on peut avoir à la fois beaucoup de satisfaction et de regrets. On fait une deuxième période exemplaire, pleine de détermination. Je suis conscient de ce qu'ont fait les garçons. On ne peut pas être content quand on perd mais il y a beaucoup de satisfaction, ça peut être une base de lancement pour notre saison. Physiquement on y est, mentalement aussi, mais c'est une défaite et c'est toujours embêtant. On ne peut pas se satisfaire de ça, car on ne se satisfait pas d'une défaite."




Sport.fr Mobile
Sport Kiff
Le sport en direct sur votre mobile Sport-kiff.com, la boutique du sport / Partenaire officiel Sport.fr

Sport.fr TV


RÉAGISSEZ À CET ARTICLE

à lire aussi

Buzz sport