Après un début de saison sur les chapeaux de roues avec quatre victoires et un nul lors des cinq premières journées, Troyes est rentré dans une période de doute avant de rebondir, le week-end dernier, face à Niort (4-1). Ce vendredi, face à Clermont, lors de la 9e journée de Ligue 2, Troyes aura à cœur de rester sur cette bonne dynamique, s’appuyant sur la grande forme de son attaquant Corentin Jean.

Accès au multiplex en direct

Alors qu’ils restaient sur deux défaites consécutives contre Auxerre (1-2) et Le Havre (2-3), les Troyens ont su reprendre les choses en main en se défaisant assez largement de Niort. Pourtant, si le score semble flatteur, l’ESTAC aura semblé en difficulté face à des Niortais dominateurs dans le jeu, ne laissant que très peu le cuir aux joueurs de Jean-Marc Furlan. Buteur pour la cinquième fois de la saison, ce qui le place à la troisième place du classement des buteurs de Ligue 2, Corentin Jean est en grande forme, à l’image de la deuxième place de son équipe. Pour preuve, l’attaquant de 19 ans a dépassé son record de but de la saison dernière en seulement huit journées. Rien que ça.

Benjamin Nivet, l’expérience et la qualité

Pour expliquer la réussite du natif de Blois, rien de mieux que d’évoquer son coéquipier et passeur décisif de luxe, Benjamin Nivet. Au-delà d’amener toute son expérience dans l’entrejeu de l’ESTAC, le milieu de terrain de 37 ans régale de sa patte droite. Auteur de huit passes décisives la saison passée, l’ancien joueur du SM Caen en est déjà à cinq cette année, dont trois pour Corentin Jean. A croire que l’association entre les deux jours porte ces fruits. Face à Clermont, en marge de la neuvième journée de Ligue 2, l’ESTAC comptera une fois encore sur son duo, pièce maitresse du jeu Troyen. Second de Ligue 2 avec seize unités à l’entame de cette neuvième journée, Troyes se positionne à un seul point du leader Dijon. A l’occasion, Corentin Jean tentera de finir aussi bien la rencontre que l’an passé, auteur du troisième but troyen (3-0).

Jérémy LEVY